Évaluation
10 votes
La Villa Farnesina est une villa datant de la Renaissance, située près des rives du Tibre. La maison est connue pour son magnifique intérieur décoré de fresques, créés par des grands maîtres de la peinture, tels que Raphaël.

Histoire

La Villa Farnesina a été construite pour Agostino Chigi, un banquier richissime avec des connexions en haut lieu. Les papes se tournaient vers lui quand ils avaient besoin d'emprunter de grosses sommes d'argent. En 1505 Chigi, qui était originaire de Sienne, demanda à son compatriote Baldassare Peruzzi de lui construire une résidence dans le Trastevere, juste en dehors des murs de la ville.

Villa Farnesina, Rome
Villa Farnesina
La villa, qui fut achevée cinq ans plus tard, a été le site de fêtes somptueuses auxquelles assistaient même le pape. Après la mort de Chigi en 1520 la maison, qui à l'époque était connue comme Villa Chigi, était vide depuis des années et au moment où elle fut acquise par le cardinal Alessandro Farnese en 1580 le bâtiment était tombé en décadence. Farnèse, dont la résidence principale était juste en face de la rivière à la place Farnèse, fit restaurer la villa. C'est à ce moment-là que le bâtiment acquit son nom actuel.

Au XVIIIe siècle, la villa fut transmise aux Bourbons de Naples et à partir de 1861 elle devint la propriété de l'ambassadeur d'Espagne. En 1927, la villa devint propriété de l'État.

La Villa

Chigi voulait que sa villa ressemble à celles de l'antiquité et l'architecte, Perruzi, décida d’harmoniser l'intérieur avec l'extérieur. Le résultat fut un bâtiment en forme de U avec deux étages et deux loggias ouvertes sur le jardin et la rivière.

Extérieur


Fontaine dans le jardin de la Villa Farnesina à Rome
Fontaine dans le jardin
L'extérieur était décoré avec des peintures de plantes et d'atlantes – des statues qui semblaient soutenir la construction. Malheureusement, aucune de ces décorations n’a survécu, pas plus que la loggia de la rivière. L'autre loggia, autrefois ouverte, est maintenant l'entrée principale. L'entrée d'origine est à l'arrière.

Les seules décorations extérieures encore visibles sont les pilastres à l'étage supérieur et les décorations en terre cuite juste en dessous de la corniche. Le jardin, qui dispose d'un parterre avec une fontaine centrale, n’est plus que l'ombre de lui-même.

Intérieur

C’est l'intérieur cependant qui est l'attraction principale de la Villa Farnesina. Chigi était l'une des rares personnes qui pouvaient entrer en concurrence avec les papes pour les services des plus grands artistes de la Renaissance et l'intérieur de la villa est un magnifique exemple de fresques éclatantes.

L’assemblée  des dieux, Villa Farnesina
L’assemblée des dieux
Chigi admirait et essayait de copier le mode de vie des anciens Romains. Il faisait preuve d’un grand intérêt pour la mythologie païenne - quelque chose de tout à fait inhabituel pour quelqu'un avec des connexions aussi élevées dans le clergé - et par conséquent, de nombreuses fresques représentent des évènements mythologiques.

Les plus célèbres de ces fresques sont à la Galleria di Psyche, la loggia qui donne sur les jardins. Les fresques représentent l'histoire de Psyché et de Cupidon telle que racontée par Apulée. La peinture a été réalisée en 1517 par des assistants de Raphaël, mais la conception était du maître lui-même, qui était trop occupé avec son travail dans le palais du Vatican et n’a donc pu en peindre lui-même qu’une petite partie.
Il y a deux grandes fresques: l'une représente l’«Assemblée des dieux» et l'autre «Le mariage de Psyché et Cupidon». Les fresques sont divisées en sections qui sont séparées par des guirlandes de fleurs et de fruits. L'une des sections de la fresque de mariage montre Cupidon avec les Trois Grâces. Il est dit qu’Imperia, la maîtresse d’Agostino Chigi, fut le modèle pour la Grâce de dos au spectateur.

Cupidon avec les Trois Grâces, Villa Farnesina
Cupidon avec les Trois Grâces
Raphaël, qui était un ami de Chigi et qui conçut sa chapelle privée de Sainte-Marie-du-Peuple, a aussi conçu la fresque principale dans la Sala di Galatea, qui représente le «Triomphe de Galatée». La figure de Galatée, l'un des cinquante filles de Nérée, a été peinte par Raphaël lui-même. La nymphe de la mer est entourée de personnages mythologiques et monte un char en coquillages tiré par deux dauphins.
D'autres fresques de la salle ont été créés par Peruzzi, l'architecte de la villa, et représentent des scènes mythiques, dont Persée et Méduse. La fresque du plafond est également de Peruzzi et dépeint la constellation de l'anniversaire de Chigi représentée par des images mythologiques et astrologiques.

La pièce la plus intéressante à l'étage supérieur est la Sala delle Prospettive (Salle des perspectives), qui est ornée d'un trompe-l'œil peint par Peruzzi qui donne l'illusion que l’on regarde la Rome du XVIe siècle à travers une colonnade de marbre. A côté se trouve la chambre de Agostino Chigi, qui dispose d'un beau plafond à caissons en bois. Les murs sont décorés de scènes de la vie d'Alexandre le Grand. Le plus remarquable ici est «Le mariage de Roxane et Alexandre», un chef-d'œuvre de Giovanni Antonio Bazzi, qui est mieux connu par son surnom de Sodoma. La fresque a été achevée en 1518.
4730
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com