Thermes de Caracalla

Terme di Caracalla
Évaluation
277 votes
Le Thermae Antoninianae (Thermes de Caracalla) a ouvert en 217 après JC, sous le règne de l'empereur Caracalla, devenant le plus grand complexe de thermes dans le monde. Elles ont fonctionné pendant plus de trois cents ans.
Maquette des thermes de Caracalla au temps Romain
Les thermes de Caracalla
au temps Romain

Les thermes de Caracalla à Rome
Les thermes aujourd'hui
Les ruines du bâtiment en briques rouges des thermes de Caracalla sont situées au sud-est du centre de la Rome antique. Les bains étaient d’immenses bâtiments, avec d'énormes voûtes décorées de fresques recouvrant les pièces massives. Cet énorme complexe de onze hectares abritait des installations de bain qui pouvaient accueillir plus de 1.600 personnes. Au total, les thermes accueillaient entre 6.000 et 8.000 visiteurs par jour.

Caracalla

La construction des thermes a débuté en 212 après JC et le complexe a été achevé cinq ans plus tard. Il a été construit sous le règne de l'empereur Caracalla dont le nom officiel était Marc Aurèle, d'où le nom original des thermes, Thermae Antoninianae.

Buste de l'empereur Caracalla
Buste de Caracalla

Mosaïque au Thermes de Caracalla à  Rome
Des mosaïques

Coupole des Thermes de Caracalla
L'empereur était surnommé Caracalla à cause d’une tunique gauloise qu’il avait l'habitude de porter, mais ce nom n'a jamais été utilisé officiellement. Caracalla est tristement célèbre pour avoir tué son frère Geta, plus populaire. Il est également connu pour sa décision d'offrir la citoyenneté à tous les habitants libres de l'Empire romain, principalement pour augmenter les revenus des impôts.

Les bains à l'époque romaine

À une époque où les quartiers surpeuplés de Rome avaient peu d'installations sanitaires, les plus de cinquante bains publics dans la Rome impériale jouaient un rôle important dans la société romaine. Non seulement amélioreraient-ils la propreté et la santé de ses citoyens, mais les thermes étaient aussi des lieux où les Romains aimaient se rencontrer, socialiser, échanger des commérages et se détendre.

Le rituel du bain était un long processus, qui commençait par un bain chaud dans le caldarium. Ensuite venait le tepidarium tiède, suivi par le frigidarium froid. Ensuite il y avait une baignade dans la natatio, une piscine de plein air.

Centre de Loisirs

Les Thermes de Caracalla étaient plus que de simples thermes: c’était en fait un centre de loisirs multifonctionnel et elles abritaient également des gymnases, des bibliothèques, des jardins, des galeries d'art, des restaurants et même des maisons closes. Le complexe de Caracalla était connu pour ses riches intérieurs avec des sièges de marbre, des murs et des sols recouverts de mosaïques ainsi que des fontaines et des statues.

Distribution de l'eau

Un système de distribution d'eau complexe assurait un flux constant d'eau de l'aqueduc Aqua Marcia. Sous les principaux bâtiments il y avait deux niveaux: le supérieur était utilisé pour les services et pour chauffer l’eau, l’inférieur était utilisé pour le drainage des eaux. Les bains étaient entièrement fonctionnels jusqu'en 537 AD quand les Goths détruisirent l’aqueduc, coupant l'approvisionnement en eau.

Détérioration

Les ruïnes des thermes de Caracalla
Les ruïnes
L’abandon, le pillage et un tremblement de terre on réduit ce grand complexe architectural en ruines. Mais même ces ruines continuent d'impressionner les visiteurs à cause de leur taille et de leur magnificence.

Musée souterrain

En Décembre 2012, un musée a été ouvert dans les tunnels sous les thermes de Caracalla. Le réseau de tunnels, de quatre kilomètres de long, a été créé pour desservir les bains au dessus. Les chaudières pour chauffer les bains d'eau chaude se trouvaient là, et les tunnels servaient aussi comme espace de stockage.

Les tunnels de six mètres de large créent un arrière-fond atmosphérique pour exposer des objets qui ont été trouvés sur le site tels que de grands chapiteaux sculptés, des reliefs en marbre et d’autres ornements qui décoraient le somptueux complexe thermal.
504
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com