Saint-Jean de Latran

San Giovanni in Laterano
Évaluation
169 votes
La cathédrale où le pape officie comme évêque de Rome, la basilique de San Giovanni in Laterano (Saint-Jean de Latran) est la plus ancienne des quatre basiliques majeures de la ville.
Saint-Jean de Latran, Rome
Saint-Jean de Latran
A l’origine la cathédrale était dédiée au Sauveur, mais en 909 le pape Serge III a décidé de la dédier à Saint-Jean-Baptiste. En 1144 le pape Lucius II l’a également consacré à un autre Saint-Jean: l'apôtre saint Jean l'Evangéliste.

Histoire

Les Laterani

Le terrain sur lequel se trouve la cathédrale de Rome était autrefois occupé par la succession de la famille Laterani. Leur domaine fut confisqué après que Plautius Lateranus ait été accusé de conspiration contre l'empereur Néron.

Le palais du Latran à Rome
Le palais du Latran
Constantin I obtint la propriété au quatrième siècle, quand il épousa Fausta, la sœur de l'empereur Maxence. Depuis, le domaine a été connu comme la Domus Faustae. En 313, après l'édit de Milan accorde la liberté de religion aux citoyens romains, Constantin loua la propriété au Pape Melchiades, qui organisa le premier synode des évêques à « domo Faustae in Laterano ». A partir de là, la Domus Faustae - qui fut désormais connue d'abord comme le Patriarchium et plus tard comme le Palais du Latran - devint la résidence officielle du pape, jusqu'à ce que la papauté s'installe à Avignon en 1309.

La basilique

Façade nord de la basilique Saint-Jean de Latran à Rome
Façade nord
Une première basilique fut construite en 314, sur le site des anciennes écuries de l'empereur Septime Sévère, juste à côté du palais du Latran. Elle fut consacrée dix ans plus tard par le pape Sylvestre I. L'église fut saccagée deux fois au cinquième siècle, mais reconstruite à chaque fois. En 896, elle fut endommagée par un tremblement de terre, mais encore une fois elle fut rapidement reconstruite. En 1308 la catastrophe a frappé encore une fois quand l'église et le palais du Latran ont été gravement endommagés par le feu. Un autre incendie en 1360 a laissé l'église en ruine. Une série de travaux de rénovation a commencé, mais en 1377, lorsque les papes sont revenus de leur exil en Avignon, le complexe du Latran a été déclaré inhabitable, et ils ont déménagé au Vatican. La basilique quant à elle, en dépit du fait qu’elle était ​​en ruine, est restée la cathédrale principale de Rome.

Reconstruction

Statue de Constantin le Grand dans le narthex de Saint-Jean de Latran à Rome
Statue de Constantin
le Grand
L'église que nous voyons aujourd'hui remonte à 1646-1666 quand le pape Innocent X à commandé à l'architecte Francesco Borromini de restaurer la basilique qui était sur ​​le point de s'effondrer. La façade principale vers l'est a été ajoutée plus tard: elle a été conçue en 1735 par Alessandro Galilei. La façade nord, où les papes donnaient leur bénédiction Urbi et Orbi, a été construite en 1568 par Domenico Fontana dans le cadre du projet de reconstruction du palais du Latran. L'abside a été élargie en 1885 par Léon XIII.

La cathédrale

Quand on a demandé à Borromini de restaurer l'église, il a donné la basilique une cure de jouvence dans le style baroque, en fort contraste avec l'ancienne basilique. De la basilique d'origine, seuls le plancher du XVe siècle et une partie du plafond du XVIe siècle ont été conservés intacts. Borromini a cependant intégré une partie des œuvres artistiques de la basilique du IVe siècle dans les allées.

Extérieur

Statues sur la façade de l'église Saint-Jean de Latran
Statues sur la façade
La façade orientale colossale de Saint-Jean-de-Latran est probablement la partie la plus reconnaissable de cette importante basilique. Elle est surmontée d'une quinzaine de grandes statues de travertin, chacune sept mètres de haut. Le personnage central est Jésus, flanqué de Jean-Baptiste et de Jean l'Evangéliste. Les autres statues représentent Pères de l'Église (les théologiens influents).

La façade nord, à la fin de la croisée du transept, a une belle double loggia avec un plafond peint. Les deux clochers datent du XIIe siècle.

Narthex

Narthex de Saint-Jean de Latran, Rome
Le narthex

L'intérieur de Saint-Jean de Latran
La nef

Statue de l'apôtre Matthieu dans le basilique Saint-Jean de Latran
L'apôtre Matthieu

Le baldaquin de Saint-Jean de Latran
Le baldaquin

Pavement cosmatesque de Saint-Jean de Latran
Pavement cosmatesque

L'apside de Saint-Jean de Latran
L'apside
Il y a cinq portes dans le narthex, une pour chaque nef. Les anciennes portes de bronze au centre ont été prises à la Curie Julia sur le forum romain. La porte de droite est la Porte Sainte. Elle est ouverte uniquement pendant une Année Sainte (une fois tous les 25 ans). La statue devant le mur de gauche du narthex dépeint l'empereur Constantin. Elle a été trouvée sur la colline du Quirinal, sur le site des Bains de Constantin.

Intérieur

La basilique a cinq nefs séparées par des colonnes massives qui soutiennent les grandes arches. Les douze niches que Borromini a créées dans les colonnes de la nef principale contiennent les statues colossales en marbre des Apôtres. Elles ont été conçues dans une variété de styles rococo et baroque par des sculpteurs de renom, comme Camillo Rusconi, Francesco Moratti, Angelo de Rossi, et Pierre Le Gros le Jeune.

Malgré les rénovations drastiques de Borromini, il y a encore quelques vestiges historiques visibles tels que le beau sol cosmatesque et le magnifique plafond. Le plafond en bois doré a été réalisé par Giacomo della Porta qui a suivi un dessin créée par son tuteur, Michel-Ange.

L’un des points forts artistiques à l'intérieur de l'église est un fragment d'une fresque du XIVe siècle du pape Boniface VIII à l'arrière de la première colonne sur la droite. La fresque a été créée par Giotto et montre le pape proclamant la première Année Sainte en 1300.

Le transept a été rénové au XVIe siècle par Giacomo della Porta. Dans le transept gauche se trouve la chapelle du Saint-Sacrement, où est situé le tabernacle. Les quatre colonnes dorées ont peut-être été prises du temple de Jupiter sur le Capitole. À l'autre extrémité du transept se trouve l’orgue du XVIe siècle.

L'autel au milieu du transept ne peut être utilisé que par le pape ou son remplaçant. L'autel, créé en 1367 par Giovanni di Stefano intègre des parties d'un autel en bois que l'on dit avoir été utilisé par Saint-Pierre quand il a célébré l'Eucharistie dans la maison du sénateur romain Pudens. Le magnifique baldaquin gothique sur l'autel date de 1369 et est décoré de fresques créées par Barna da Siena. Au-dessus de l'autel se trouve l’objet le plus prisé et le plus macabre de l'église: deux reliquaires d'argent qui contiennent les têtes des saints Pierre et Paul.

Dans la confessio sous l'autel il y a le monument funéraire du pape Martin V, créé au XVe siècle par Simone Ghini. Il y a six autres tombes papales dans Saint-Jean de Latran. Elles contiennent les restes de Sylvestre II, Serge IV, Alexandre III, Innocent III, Clément XII et Léon XIII. Après Léon XIII les papes ont été enterrés dans la basilique Saint-Pierre.

L'abside est ornée de grandes mosaïques. Selon la légende, le buste de Jésus est apparu sur l'abside de la basilique le jour où elle a été consacrée et les gens croyaient qu'il avait été peint par des anges. On pense que le buste remonte au IIIe ou IVe siècle et il pourrait même être la plus ancienne représentation du Christ. Le reste de la mosaïque a été créée au XIIIe siècle par Jacopo Torriti et Jacopo da Camerino. La taille des personnages sur la mosaïque est proportionnelle à leur importance. Le petit personnage agenouillé à côté de Marie est pape Nicolas IV. Les petites figures en dessous des apôtres, sont les créateurs de la mosaïque.

La cathèdre papale (du latin chaise) dans l'abside de l'église symbolise aussi le siège de l'évêque de Rome, et donc aussi la cathédrale de Rome. Le mot cathédrale est dérivé de cathedra.

Le cloître

Le cloître de Saint-Jean de Latran, Rome
Le cloître
Le cloître de la cathédrale, accessible depuis le transept gauche, est l'un des plus beaux de Rome, une véritable oasis en pleine ville. Le cloître a été construit entre 1222 et 1230 par le père et le fils Vassalletto, qui l’ornèrent d'une longue frise de mosaïques dans le style cosmatesque. Les colonnes torsadées uniques, dont certaines sont également ornés de mosaïques, sont des chefs-d'œuvre cosmatesques absolus.

Dans le déambulatoire, qui renferme un petit jardin avec un puits de neuvième siècle, on peut voir une partie des œuvres d'art qui ornaient l'ancienne basilique. Il y a aussi un petit musée avec des objets liturgiques tels que des vêtements pontificaux. Il y a un petit droit d'entrée pour entrer dans le cloître.
Le baptistère du Latran, Rome
Le baptistère du Latran

Le baptistère

Le baptistère de la basilique, fondée par Constantin Ier en 315 après J.-C. est également indépendant. C’était le premier baptistère de Rome. Sa forme octogonale actuelle a été créée sous le pontificat du pape Sixte III et a servi d'exemple pour beaucoup d'autres baptistères.
527
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com