Sainte-Marie-de-la-Victoire

Santa Maria della Vittoria
Évaluation
3 votes
Santa Maria della Vittoria est une petite église intime située sur la Piazza San Bernardo, en face de la fontaine de Moïse. L'église baroque est surtout connue pour « L’Extase de Thérèse», l’une des œuvres les plus théâtrales du Bernin.
Intérieur de l'église Sainte-Marie-de-la-Victoire
L'intérieur
L'église de Sainte-Marie-de-la-Victoire est la quintessence du baroque. L'intérieur est écrasant et à notre œil moderne l'abondance de décoration peut sembler extravagante. Aucune surface n’est laissée nue: partout où vous regardez, vous voyez des pilastres et des colonnes colorées, du stuc doré, des reliefs en marbre, des statues dynamiques et des peintures animées.

L'église a été construite entre 1608 et 1620 sur une conception de Carlo Maderno pour le cardinal Scipion Borghèse. La façade a été construite plus tard, en 1626, par Giovanni Battista Soria.

La Marie Victorieuse

Statue de Marie à l'autel de l'église Sainte-Marie-de-la-Victoire
Statue de Marie
L'église était dédiée à Saint Paul. En 1622, deux ans après que les catholiques aient défait l'armée de Bohême à la Montagne Blanche, l'église fut consacrée à Marie et rebaptisée Saint Marie de la Victoire pour commémorer cette victoire décisive de la guerre de Trente Ans.

La victoire sur les Bohémiens protestants fut attribuée à une petite statue de Marie qui, affirmèrent les catholiques, assista l’empereur Ferdinand pour vaincre l'armée de Frédéric V. Lorsque la statue fut découverte plus tard dans les ruines d'un château à Plzeň, elle fut amenée ici. En 1833, la statue fut détruite dans un incendie et remplacée par une copie qui est maintenant au-dessus de l'autel, entourée d'un nuage et reluisant de rayons de soleil dorés.

L'extase de Thérèse

L'extase de Thérèse  dans l'église Sainte-Marie-de-la-Victoire à Rome
L'extase de Thérèse

Le balcon, L'extase de Thérèse  dans l'église Sainte-Marie-de-la-Victoire, Rome
Le balcon

L'ange, L'extase de Thérèse  dans l'église Sainte-Marie-de-la-Victoire, Rome
L'ange
L'église faisait partie d'un couvent de Carmélites, un ordre qui fut réformé par la sainte espagnole Thérèse d'Avila. Thérèse fut une figure marquante de la contre-réforme.

La sainte est commémorée dans la chapelle Cornaro, la dernière chapelle sur le côté gauche de l'église. La chapelle a été construite au milieu du XVIe siècle pour le cardinal Federigo Cornaro. En 1645-1652 le grand Bernin créa un groupe de sculptures de marbre pour la chapelle, intitulé «L’Extase de Thérèse ». Le Bernin y représente une scène qui fut décrite par Thérèse dans ses mémoires. Dans un passage particulier, Thérèse prétendit avoir eu une vision dans laquelle un bel ange lui apparut et la transperça d'une flèche d'or.

La sculpture du Bernin de Thérèse et de l'ange sur un nuage est l’une de ses œuvres les plus mémorables. Malgré sa massivité, le bloc de marbre semble léger et flottant. Sur le côté gauche et le côté droit le Bernin a créé des balcons avec quatre personnages qui observent et commentent le spectacle qui se déroule en dessous, comme s’ils étaient dans un théâtre. Les personnages sont le cardinal Cornaro et des membres de sa famille.

La représentation de Thérèse et de l'ange est assez troublante. Thérèse semble gémir dans l'extase de la douleur tandis qu'un ange souriant se prépare à la transpercer pour la deuxième fois. L’image graphique qu’a créée le Bernin de la violence décrite par Thérèse était - et est toujours - très controversée.

A l'époque les catholiques conservateurs avaient appelé à la destruction de l’œuvre en marbre, car ils la jugeaient trop voluptueuse. Aujourd'hui, elle est encore critiquée pour sa glorification de la douleur physique; au Moyen Age certains voyaient la douleur physique extrême comme un moyen de suivre les traces du Christ. Mais indépendamment de la controverse entourant le sujet, la sculpture du Bernin de Thérèse est un point culminant absolu de l'art baroque et l'un des incontournables à Rome pour les amateurs d'art.
4980
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com