Portique d'Octavie

Porticus Octaviae / Portico d'Ottavia
Évaluation
14 votes
Le Portique d'Octavie était une grande cour à colonnades située entre le théâtre de Marcellus et le théâtre de Balbus. Il a été construit en 146 avant JC et contenait deux temples.
Portique d'Octavie, Rome
Le portique d'Octavie à Rome
Portique d'Octavie
Le Portique d'Octavie - ou Porticus Octaviae, tel qu'il était connu dans l'Antiquité - était l'une de plusieurs structures semblables dans la région, y compris ceux d'Octave et de Philippus, mais il ne reste aucune trace de ceux-là.

Non pas qu'il reste beaucoup plus du Portique d'Octavie: seule une porte d'entrée en ruine est désormais visibles et cinq malheureuses colonnes sont tout ce qu’il reste des plus de 300 colonnes qui s’y trouvaient.

Histoire

Un premier portique, le Porticus Metelli, fut construit ici par Quintus Metellus Macedonicus - un commandant de l'armée qui conquit la Macédoine - en 148-146 av. L'empereur Auguste fit reconstruire le portique en 33-23 avant JC et le dédia à sa sœur Octavie. Au début du troisième siècle, il fut rénové par Septime Sévère et son fils Caracalla.

Le Portique

Le portique d'Octavie  au temps de la Rome antique
Le portique au temps
de la Rome antique
Le Portique d'Octavie couvrait une superficie d'environ 135 mètres de long et 115 mètres de large. Toute la structure reposait sur un podium et était entourée par une double colonnade. Deux propylées (passerelles) avec des colonnes corinthiennes ouvraient sur le portique. Une curie (salle de réunion) et une bibliothèque étaient intégrées dans les colonnades.

colonnes du Portique d'Octavie
Deux des colonnes
corinthiennes
Au centre il y avait deux temples: le temple de Junon Regina et le temple de Jupiter Stator. Le temple de Jupiter Stator fut le premier temple de marbre à Rome et a été construit par Metellus en 146 avant JC. Il fut conçu par l'architecte grec Hermodore de Salamine. Juste à côté du temple de Jupiter se trouvait le temple de Junon, qui remonte peut-être aussi à l'époque de Metellus.

Le portique était décoré de nombreuses statues et peintures. Beaucoup des statues provenaient du butin de guerre des campagnes militaires en Grèce et en Macédoine, dont une statue équestre en bronze d'Alexandre le Grand, créée par le sculpteur grec Lysippe de Sicyone.

Marché aux poissons

Plaque de marbre sur le Portique d'Octavie
Le plaque de marbre
Au Moyen Age, les ruines du Portique d'Octavia étaient utilisées comme marché aux poissons. Une plaque de marbre a une inscription latine encore bien visible qui stipule que les têtes de poissons plus grandes que la plaque devaient être remises au conseil de la ville (la tête du poisson était une délicatesse utilisée pour faire de la soupe de poisson). Au huitième siècle, l'église de Sant'Angelo in Pescheria fut construite ici sur les ruines du portique. Le nom de l'église (Pescheria) est une référence au marché de poissons.
1018
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com