Pont Saint-Ange

Ponte Sant'Angelo
Évaluation
12 votes
Le pont Saint-Ange est sans doute le plus beau pont de Rome. Son origine remonte à la deuxième siècle de notre ère; les célèbres statues d'anges qui flanquent le pont ont été ajoutées au XVIIe siècle.

Construction

Pont Saint-Ange, Rome
Le pont Saint-Ange
Le pont Saint-Ange
En 136 après JC l'empereur Hadrien ordonna la construction d'un nouveau pont sur ​​le Tibre. L'empereur voulait connecter son mausolée - maintenant le château Saint-Ange - avec la ville de Rome par dessus la rivière. Le pont était connu à l'origine sous le nom de Pons Aelius, d’après la gens (nom de famille) d'Hadrien, dont le nom complet est Publius Aelius Hadrianus.

Pont Saint-Ange

Après la construction de la basilique Saint-Pierre au quatrième siècle de notre ère le pont fut connu sous le nom de pont Saint-Pierre, car il était sur ​​la route principale en direction de la basilique. Selon la légende un archange est apparu au-dessus du mausolée en 590 AD. Depuis lors, le pont fut connu comme le pont Saint-Ange. Vers la même époque, le Mausolée d'Hadrien fut rebaptisé château Saint-Ange.

Ainsi, alors que beaucoup de gens supposent le pont est nommé d’après les statues d'anges sur le pont , le nom se réfère en fait à la statue de l'archange qui se dresse au sommet du château Saint-Ange.

Les statues

Statue d'un ange sur le pint Saint-Ange à Rome

Statue d'un ange sur le pint Saint-Ange
Statues d'anges
Les dix statues d'anges qui ornent le pont ont été ajoutées plus tard. Elles ont été conçues en 1668 par le grand sculpteur Gian Lorenzo Bernini sur l'ordre du pape Clément IX et créés par le Bernin et ses élèves. Les anges tiennent tous un symbole de la crucifixion de Jésus, comme une couronne d'épines, un fouet, et ainsi de suite.

Deux des statues ont été créées par le Bernin lui-même: l'ange tenant la couronne d'épines et l'ange tenant le signe de INRI. Ils furent jugés trop beaux par le pape pour rester à l'extérieur, si fait que les élèves du Bernin créèrent des répliques qui furent placées sur le pont à leur place. Les originaux sont maintenant dans l'église de Sant'Andrea delle Fratte, juste au sud de la place d'Espagne.

À l'extrémité sud du pont se trouvent deux autres statues, celles des apôtres Pierre et Paul. Elles ont été installées ici en 1534 pour remplacer deux petites chapelles qui avaient été érigées au XVe siècle pour commémorer les 172 pèlerins morts sur le pont en 1450 quand une cavalière perdit le contrôle de son cheval et que la balustrade s'effondra sous le poids de la foule paniquée. La statue de Pierre a été créée par Lorenzetto; la statue de Paul est l'œuvre de Paolo Taccone.

Le pont aujourd'hui


Vue vers le château Saint-Ange à Rome
Vue vers le château Saint-Ange
Les trois arches centrales du pont sont des originaux de l'époque romaine antique. Au XVIIe siècle, deux autres arches ont été ajoutées de chaque côté pour remplacer les rampes d'origine qui menaient au pont. Le pont a été encore modifiée au XIXe siècle lorsque le remblai du Tibre a été construit pour protéger la ville contre les crues. Aujourd'hui, le pont est piétonnier; les touristes passent ici en chemin pour le château Saint-Ange et le Vatican.
1012
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com