Musées du Capitole

Musei Capitolini
Évaluation
143 votes
Liens
Fondés à la fin du XVe siècle, les musées du Capitole de Rome offrent un aperçu impressionnant de l'art romain et de l'archéologie romaines. Les musées sont logés dans deux palais conçus par Michel-Ange.
Palais des Conservateurs, Musées du Capitole, Rome
Palais des Conservateurs
Situé sur la place du Capitole en haut de la colline du Capitole – d’où leur nom - les musées du Capitole sont un must pour les visiteurs fascinés par l'histoire romaine antique et qui sont ravis d’une chance de voir certains des plus beaux trésors de la ville.

Les musées sont logés dans deux palais qui se font face: le Palazzo dei Conservatori (Palais des Conservateurs) et le Palazzo Nuovo (Palais Neuf). Ils ont été conçus par Michel-Ange Buonarroti en 1536 et achevés sur une période de plus de cent ans. Les musées sont reliés par un tunnel souterrain, qui mène également à l'ancien Tabularium.

Les origines des Musées

Parties de la statue de Constantin II, Palais des Conservateurs, Musées du Capitole
Parties de la statue
de Constantin II
Les origines des musées peuvent être tracées un peu plus loin - à 1471 - quand le pape Sixte IV fit don d'une collection de bronzes antiques à la ville, qui les plaça à proximité du Palais des Conservateurs pour êtres vus du public.

Plus tard, ils furent déplacés à l'intérieur du bâtiment avec d'autres découvertes archéologiques. En 1650 le Palais Neuf fut achevé et les collections réparties entre les deux bâtiments. Les musées sont maintenant la propriété de la ville.

Le Palais des Conservateurs

Mosaïque d'un tigre attaquant un veau, Musées du Capitole, Rome
Mosaïque d'un tigre
attaquant un veau
En commençant par la cour, on peut voir des fragments de la statue colossale de l'empereur Constantin qui se trouvait dans la basilique de Maxence (ou Constantine) sur le Forum romain. Seuls les morceaux en marbre de la statue du IVe siècle ont été préservés. Le reste de la statue - le torse, les jambes et les bras – étaient en bronze et en bois et recouverts de tissu.

Louve Étrusque, Musées du Capitole, Rome
Louve capitolin
A l'intérieur, les statues les plus célèbres se trouvent dans les Appartements des Conservateurs, neuf belles chambres décorées de fresques, de peintures et de tapisseries. Ces chambres étaient utilisées comme bureaux par les Conservateurs (magistrats). La plus grande est la Salle des Horaces et des Curiaces, qui est décorée avec des fresques représentant des scènes de l'histoire de Rome et qui contient également la statue du Bernin du pape Urbain VIII.

Spinario, Musées du Capitole, Rome
Spinario

Statue équestre de Marc Aurèle, Musées du Capitole, Rome
Statue de
Marc Aurèle

Peinture de Romulus et Remus, Musées du Capitole, Rome
Romulus et Remus
(Rubens)
L’une des plus célèbres statues du palais des Conservateurs est le Spinario, un garçon qui essaie d'enlever une épine de son pied. C’est une copie en bronze du premier siècle avant JC, d’après un original grec du Ve siècle av. JC. Une autre statue emblématique est une Louve étrusque du Ve siècle av. JC. Remus et Romulus, les fondateurs mythiques de la ville, ont été rajoutés plus tard, au XVe siècle.

Après les Appartements des Conservateurs, la collection se poursuit dans le Musée du Palais des Conservateurs, avec encore plus de statues antiques. Dans les salles de l'Horti Lamiani se trouve un buste de Commode en Herculus de la fin du deuxième siècle de notre ère, qui a été découvert en 1874 dans les jardins Lamiani.

Plus loin, se trouve l’Exèdre de Marc-Aurèle, une extension moderne en verre du musée, construite pour abriter la statue équestre de Marc Aurèle. Cette ancienne statue de bronze se dressait au centre de la place du Capitole, mais en 1981 elle a été remplacée par une réplique. L'original a été déplacé ici pour le protéger des éléments.

Le deuxième étage du musée héberge la galerie de peintures, qui contient des peintures du XIVe à la fin du XVIIe siècle. Il contient des œuvres de grands maîtres tels que Velásquez, le Titien, Rubens, van Dyck, Tintoret et le Caravage. Parmi les plus remarquables, ont peut noter La Diseuse de Bonne Aventure du Caravage; un Jeune Jean-Baptiste, également du Caravage; le Portrait d'un arbalétrier par Lorenzo Lotto et un portrait de deux peintres par Antoine van Dyck.

Enfin, également au deuxième étage du palais des Conservateurs, on trouve une collection de porcelaine et de l'autre côté du bâtiment, dans le Palazzo Caffarelli, un cabinet de monnaie avec une collection de pièces de monnaie, des médailles et des bijoux appartenant à la ville de Rome.

Le Palais Neuf

Gaulois mourant, Palais Neuf, Rome
Gaulois mourant
Le palais Neuf a été construit au milieu du XVIIe siècle d'après un dessin de Michel-Ange pour compléter le palais des Conservateurs, et ouvert au public en 1734. Il comporte deux étages d'artefacts antiques romains dont des statues, des sarcophages, des bustes et des mosaïques complexes.

Vénus Capitoline, Palais Neuf, Rome
Vénus Capitoline
Plusieurs sculptures notables peuvent également être vues dans cette section du Musée du Capitole. La plus célèbre est sans doute le «Gaulois mourant» (ou Galatéen Mourant), une statue qui a été découverte dans les jardins de César en même temps que la statue du Suicide de Galata qui est maintenant dans le palais Altemps.

Une autre statue notable dans le palais Neuf est la Vénus Capitoline, qui est extrêmement bien conservée; c'est une statue romaine inspirée d'un original grec. Et au milieu de la salle du Faune est la statue de marbre rouge d’un faune ivre du IIe siècle de notre ère.

La Grande Salle, Palais Neuf, Rome
Grande Salle
Dans la Grande Salle, la plus grande salle du palais Neuf, il y a encore plusieurs statues intéressantes, dont deux statues de centaures trouvées dans la Villa d'Hadrien à Tivoli. Elles sont connues comme le Vieux Centaure et le Jeune Centaure. Provenant de la même villa, il y a également la Mosaïque des Colombes, une belle mosaïque du deuxième siècle de notre ère. Une grande collection de plus d'une centaine de bustes antiques est exposée dans la Salle des Empereurs et dans la Salle des Philosophes.

Galerie épigraphique et Tabularium

Galerie épigraphique, Musées du Capitole, Rome
Épitaphe

En plus des deux principaux bâtiments du musée, il y a la Galleria souterraine Congiunzione, qui relie les deux palais. Le tunnel souterrain abrite la Galerie Lapidaire, une collection d’épigraphes antiques.

Le tunnel est relié au Tabularium, un bâtiment de l'antiquité qui abritait les documents officiels de Rome. Au Moyen Age, le palais des sénateurs (Palazzo Senatorio) a été construit au-dessus du Tabularium. Quelques vestiges des temples anciens peuvent encore y être vus. La Galerie du Tabularium offre également une vue imprenable sur le Forum romain.

Centrale Montemartini

Une sélection des sculptures antiques des musées du Capitole est maintenant exposée dans la Centrale Montemartini, une ancienne centrale thermoélectrique. En 1997, le complexe des musées du Capitole était en cours de rénovation et une sélection de sculptures a été temporairement exposée dans la centrale. L'exposition a été un tel succès qu'il a été décidé de conserver les sculptures là en permanence dans un nouveau musée, le Museo Centrale Montemartini.
506
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com