Gesù

Chiesa del Santissimo Nome di Gesù
Évaluation
46 votes
Cette structure baroque, un modèle de l'architecture de la Contreréforme, est la plus ancienne église jésuite du monde. L'intérieur de l'église est conçu pour impressionner, avec beaucoup de stuc, de sculptures, de marbre et de magnifiques fresques.
Il Gesu, Rome
Il Gesù

Plafond de l'église Gesu, Rome
Le plafond

Reliëf d'Ignace de Loyola dans l'église Gesu à Rome
Reliëf d'Ignace
Officiellement connue sous le nom «L'Église du Très-Saint-Nom de Jésus», l'église appelée le plus souvent simplement «Gesù» fut la première église construite par les jésuites, un ordre religieux fondé par Ignace de Loyola. L'ordre a été reconnu par le pape Paul III en 1540 et fut l'une des forces motrices de la contreréforme.

Construction

Les fonds pour la construction de l'église furent fournis par le duc de Gandia, l’un des premiers disciples des jésuites. Michel-Ange conçut les premiers plans de l'église et la construction commença en 1554, mais fut rapidement interrompue en raison de l'opposition du pape.

Après la mort de Loyola un nouveau concept fut créé par Giacomo Barozzi da Vignola, l'architecte préféré du cardinal Alessandro Farnese, un petit-fils du pape Paul III. Les travaux reprirent en 1568. Après la mort de Vignola en 1573 l'église du Gesù fut terminée par les jésuites Giovanni Tristano et Giovanni de Rosis. L'église fut consacrée en 1584. Sa conception est devenue le modèle pour de nombreuses autres églises jésuites dans le monde.

Architecture

Le plan d'étage, sous la forme d'une croix latine, mesure 76 mètres de long et 34 mètres de large, avec une nef de 25 mètres de large.

La création de l'architecte a suivi de près les règles définies par le Concile de Trente, qui décrétait qu'il n'y aurait pas de narthex pour « s’attarder » et une seule nef sans bas-côtés de sorte que la congrégation se concentre sur le maitre-autel. Au lieu d’allées, il y a une série de chapelles identiques.

La conception originale de la façade créée par Vignola n'a jamais été réalisée. A la place, un nouveau design a été créé par Giacomo della Porta en collaboration avec Tristano et de Rosis. Les statues dans les niches ont été ajoutées plus tard, au XIXème siècle. La façade a des éléments principalement baroques mélangés avec des influences de la Renaissance, un style qui est maintenant connu comme le style jésuite.

Intérieur

Fresco de Baciccio sur le pladond de l'église Gesu à Rome
La fresque du plafond

L'autel, Gesu, Rome
Le maître-autel

Chapelle de la Madonna della Strada, Gesu, Rome
Madonna della Strada
L'intérieur avec un dôme central, une longue nef et des voûtes en berceau, est habillé de stuc blanc et décoré avec des fresques et des sculptures de marbre. L'intérieur somptueux est clairement destiné à impressionner les visiteurs.

La caractéristique la plus importante est le plafond recouvert de fresques peintes par l'artiste Giovanni Battista Gaulli (dit Baciccio), intitulées « Triomphe du Nom de Jésus ». Baciccio a également peint l'abside et la coupole.

Le maître-autel a été créé au XIXe siècle par Antonio Sarti et a remplacé l'autel original créé par Giacomo della Porta.

Chacune des chapelles est tout à fait unique. Dans la chapelle dédiée à Saint-André, les visiteurs peuvent voir des fresques par Agostino Ciampelli. La fresque du plafond est intitulée «La gloire de la Vierge » et le retable représente le martyre de Saint-André.

Dans la chapelle dite Cappella della Passione (chapelle de la Passion), vous pourrez voir des fresques et des peintures représentant des scènes de la Passion de Jésus par des artistes tels que Giuseppe Valeriani et Gaspare Celio. Plusieurs des derniers chefs des jésuites sont également commémorées à l'intérieur de cette chapelle.

D'autres chapelles sont dédiées à saint François Xavier, aux apôtres, à la Nativité, et à la Trinité. La plus grande et la plus grandiose de toutes les chapelles est celle dédiée au fondateur des Jésuites, saint Ignace de Loyola. Conçue par Andrea Pozzo en 1696, elle abrite le tombeau du saint. Une énorme statue en argent de saint Ignace, conçue par Pierre Legros, est flanquée de quatre colonnes plaquées de Lapis Lazuli. La statue est une réplique; l'original a été fondu sur l'ordre du pape Pie VI pour Napoléon.

A noter également la chapelle de la Madonna della Strada, décorée avec des scènes de la vie de la Vierge, peintes par GP Pozzi et Giuseppe Valeriani. Au centre se trouve une icône vénérée de la Madonna della Strada, la patronne des Jésuites.
1000
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com