Évaluation
22 votes
L’un des bâtiments les mieux conservés au Forum romain est la Curie Julia, un bâtiment en brique d’aspect plutôt modeste. C’est ici que se réunissait le Sénat, la plus haute institution politique de la Rome antique.

Histoire

Curie, Rome
Curie Julia, Rome
Curie Julia

Interieur de la Curie à Rome
L'intérieur
La première Curie, la Curie Hostilius, a été construite au septième siècle avant JC, sous le règne de Tullius Hostilius, le troisième roi de Rome. Elle était située juste au nord de son emplacement actuel, au bord du Forum romain.

Tout au long de son histoire la Curie a brûlé à plusieurs reprises et a été reconstruite à chaque fois. Elle a d’abord été reconstruite par Lucius Cornelius Sulla. Après qu’elle ait brûlé à nouveau en 57 avant JC, Jules César ordonna la construction d'une nouvelle Curie et la déménagea à son emplacement actuel. Ce nouveau bâtiment, connu sous le nom de Curie Julia, fut inauguré en 29 avant JC par l'empereur Auguste.

La structure que nous voyons aujourd'hui est une reconstruction d'environ 303 après JC, sous le règne de Dioclétien. La Curie est devenue une église - l'église Sant'Adriano - dès 630, ce qui explique pourquoi elle a été si bien conservée. Le bâtiment a été restauré dans les années 1930, et à cette occasion toutes les modifications d’après l'ère de Dioclétien furent éliminées.

Le bâtiment

La structure plutôt ordinaire devait avoir l'air assez modeste par rapport aux somptueux temples de marbre et des basiliques qui se trouvaient à proximité. Néanmoins, elle n'avait pas l'air tout à fait aussi simple qu’aujourd'hui. Les murs de briques étaient revêtus à l'origine de carreaux de pierre. On peut encore voir une petite section du revêtement d'origine juste en dessous de la corniche.

Les énormes portes de bronze ne sont pas d'origine; elles furent supprimées en 1660 et remplacées par des reproductions. Francesco Borromini fit installer les anciennes portes dans le narthex de la basilique de Saint-Jean de Latran.

Intérieur

Malgré tout une grande partie de l'intérieur est encore authentique et date de l'antiquité. Elle est étonnamment spacieuse, mesurant 27 par 18 mètres. Quelque trois cents sénateurs pouvaient se réunir ici. Le sol est encore intact, et est un bel exemple de carrelage romain avec des motifs géométriques créées à partir de différentes sortes de marbre.
L'une des Plutei Traiani dans la Curie à Rome
Plutei Traiani, Curie, Rome
Plutei Traiani
Les murs étaient également revêtus de marbre; une petite partie du marbre crème est encore visible à l'arrière de la plate-forme de l'orateur. Le plafond est une reconstruction récente : aux jours de gloire de Rome, il était entièrement doré.

Près du mur de gauche et de droite se trouvent les Plutei Traiani (Anaglyphes de Trajan) – des bas-reliefs en travertin qui dépeignent l'empereur Trajan aidant les citoyens romains. Sur la gauche, il est montré brûlant les registres des taxes impayées; libérant ainsi les citoyens de leur dette fiscale. L'autre relief symbolise l'introduction des prêts agricoles. Les reliefs ornaient probablement les côtés de la Rostra, une grande plate-forme d’orateur située à proximité. Les bas-reliefs sont également importants parce qu'ils nous montrent, en arrière-fond, à quoi ressemblait le Forum romain au début du IIe siècle de notre ère.
995
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com