Zone sacré de Largo Argentina

Forum républicain
Évaluation
30 votes
Découverte par inadvertance lors d'une projet d'excavation ordonné par Benito Mussolini, la fascinante zone sacré de Largo Argentina est l'un des meilleurs sites pour voir les vestiges de l'architecture romaine de l'époque républicaine.

Découverte du site

Zone sacré de Largo Argentina, Rome
Zone sacré de Largo Argentina
Un projet destiné à démolir l'un des vieux quartiers de Rome a donné lieu à une des plus belles découvertes archéologiques du XXe siècle. En 1926, lors de travaux de démolition pour la construction d'un nouveau bâtiment, les travailleurs ont commencé à découvrir les vestiges de quatre temples distincts.

Après quelques fouilles rudimentaires à la fin des années 1920 et des excavations plus complètes dans les années suivantes, ce qui a émergé est l'un des meilleurs exemples de l'architecture romaine républicaine. Pendant des années, on a peu su sur le site et les temples nouvellement découverts étaient simplement nommés par les lettres de l'alphabet. De nos jours, on en sait un peu plus au sujet de chacune des structures.

Les Temples

Les quatre temples de la zone sacré de Largo Argentina datent du quatrième au deuxième siècle avant JC. Les vestiges que nous voyons maintenant sont le résultat de travaux de rénovation par l'empereur Domitien. Le complexe des temples faisait partie d'une zone au centre du Campus de Martius (Champ de Mars).

Temple de Juturna, Zone sacré de Largo Argentina, Rome
Temple de Juturna (A)
On pense que le Temple A, maintenant appelé le Temple de Juturna, a été construit au milieu du IIIe siècle avant J.-C. par Gaius Lutatius Catulus après sa victoire sur les Carthaginois. Il était hexagonal et périptère – c’est-à-dire, entouré de tous côtés par une seule rangée de colonnes. La plupart des colonnes corinthiennes en travertin ont été (partiellement) préservées.

Le Temple B
Temple de Fortuna Huiusce Diei, Zone sacré dell'Argentina, Rome
Temple de Fortuna
Huiusce Diei (B)
a été construit par Quintus Catulus Lutacius en 101 avant JC, après sa victoire sur les Cimbres. Le temple est maintenant connu comme l'Aedes Fortunae Huiusce Diei (Temple de la Fortune de ce jour). Une volée de marches mène à l'autel au centre de ce temple circulaire. Il reste six colonnes corinthiennes, en pierre de tuf.

Le Temple C est le plus ancien des quatre, construit entre la fin du quatrième et au début du troisième siècle avant JC. Il a probablement été dédié à la divinité romaine Feronia. En 1935, les archéologues ont découvert un autel sur le site du temple C, daté de 180 av. JC, mais ils pensent qu’il remplaçait un précédent autel.

Temple de Feronia, Zone Sacré dell'Argentina, Rome
Temple de Feronia (C)
Le Temple D est le plus grand et il est encore partiellement enterré sous la Via Florida. Construit à l'origine au début du deuxième siècle avant JC, il a été reconstruit à la fin de l'ère républicaine. C'est peut-être le temple de Lares Permarini, bien qu'il n'y ait encore pas de consensus parmi les archéologues.

Encore des vestiges antiques

Le mur du fond de la Curie de la Porticus de Pompée, un bâtiment annexe du Théâtre de Pompée, se trouve directement derrière les Temples B et C. C'est à cet endroit que Jules César a été tué le 15 Mars, 44 av. JC. Après sa mort, la Curie a été scellée. Plus tard, elle a été convertie en des «latrines monumentales» - l'une des deux construites durant l'ère impériale.

Des chats et encore des chats

Des chats errants dans la zone sacré dell'Argentina à Rome
Des chats errants dans la zone sacré
Peu de temps après l’arrêt des fouilles dans cette zone, les chats errants ont commencé à s'y installer, à l'abri de la circulation sur ce site qui se trouve en dessous du niveau de la rue.

Aujourd'hui, il y a un refuge pour animaux sur le site et il abrite plusieurs centaines de chats. Les visiteurs, cependant, n’en verront que quelques-uns se promener dans les ruines pendant la journée.
502
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com