Arc de Constantin

Arco di Costantino
Évaluation
225 votes
Juste à côté du Colisée se trouve l'Arc de Constantin, construit au début du IVe siècle pour célébrer la victoire de Constantin sur l’empereur Maxence. La voûte, ornée de statues et bas-reliefs, a survécu au temps relativement indemne.
Detail des sculptures sur l'Arc de Constantin

L'Arc de Constantin est le plus récent des trois arcs de triomphe impérial qui restent à Rome. Les autres, l'Arc de Titus et l'Arc de Septime Sévère, se trouvent dans le Forum Romain à proximité.

La victoire de Constantin

Après des années de guerre civile, la victoire de l'armée de Constantin sur les forces supérieures en nombre de Maxence à la bataille du pont Milvius en 312 AD apporta un peu de paix à l'empire romain. Pour commémorer cette victoire,
L'Arc de Constantin, Rome
L'Arc de Constantin
le Sénat de Rome décerna Constantin un arc de triomphe. Il fut consacré quelques années plus tard, en 315 AD.

L’Arc

Le grand arc avec ses trois arches mesure près de 26 mètres de large et 21 mètres de haut. Pendant la construction, de nombreuses parties d’anciennes structures ont été réutilisées, ce qui était une pratique courante à l'époque.

Arch de Constantin, Rome

Detail de l'Arc de Constantin à Rome
L'une des rondelles
Les statues en haut ont été prises du forum de Trajan. Elles représentent des soldats dacians captifs, vaincus par l'armée de Trajan.

Les bas-reliefs entre les statues ont été créés pour Marc-Aurèle, tandis que les rondelles (et peut-être même l'arc lui-même) sont de l'époque de l'empereur Hadrien. Certains personnages des rondeaux ont été modifiés pour ressembler à Constantin.

Les décorations sur la partie centrale et inférieure ont été créées spécifiquement pour cet arc de triomphe. La frise montre l'armée de Constantin repoussant les troupes de Maxence vers le Tibre. Ces décorations sont visiblement d'une qualité bien inférieure à celle de l'époque de Trajan et Hadrien, montrant que le niveau artistique à l'époque de Constantin était sensiblement plus faible que dans le passé, symbolique du déclin de l'Empire romain.

L’empereur Constantin

Constantin croyait que son improbable victoire sur Maxence était le résultat de l'aide du dieu chrétien. En conséquence, pendant son règne la persécution des chrétiens se termina et le christianisme devint la religion officielle de l'Empire romain. Il déplaça également la capitale de l'empire de Rome à Constantinople en 325 après JC (auparavant connue sous le nom de Byzance, aujourd'hui Istanbul).
511
rome
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com