San Maurizio

Chiesa di San Maurizio al Monastero Maggiore
Évaluation
5 votes
L'église du XVIe siècle de San Maurizio al Monastero Maggiore est peut-être discrète vue de l'extérieur, mais son intérieur possède certaines des plus belles fresques que l’on puisse trouver à Milan.

Histoire

Salle du couvent, San Maurizio, Milan
Salle du couvent
L’église a été construite dans le cadre du Monastero Maggiore (Grand Monastère), un grand couvent appartenant au puissant ordre des Bénédictins. La construction a débuté en 1503 et l'église a été inaugurée douze ans plus tard. Sa conception est attribuée à l'architecte italien Gian Giacomo Dolcebuono, qui avait auparavant travaillé sur la cathédrale de Milan.

Le monastère a été construit sur le site d'anciennes ruines romaines. Il fut partiellement démoli au XIXe siècle et le site est maintenant occupé par le Museo Archeologico (musée archéologique).

Salles Publiques et conventuelles

Orgue, San Maurizio, Milan
L'orgue
L'église a un plan rectangulaire simple avec dix baies. Elle est recouverte par une voûte en berceau avec des fausses côtes qui ont simplement été rajoutées à des fins décoratives.

Une cloison sépare l'église en deux salles: une grande salle avec six baies pour les sœurs qui vivent au couvent et une salle publique plus petite pour la congrégation. La salle du couvent - également connue comme la Salle des Soeurs - est le foyer de la chorale, tandis que l'autel principal se trouve dans la salle dite des Croyants - généralement désignée sous le nom de salle publique. La salle du couvent contient également un orgue construit en 1554-1557 par Gian Giacomo Antegnati. L’orgue a été décoré par Francesco et Girolamo de'Medici da Seregno.

Fresques

Fresque dans la chapelle de l'arche de Noé, San Maurizio, Milan
Arche de Noé
L'église de San Maurizio est surtout connue pour ses magnifiques fresques. Les murs et les chapelles de l'église sont entièrement recouverts de peintures. Les peintures ont été créées en trois cycles différents, d’environ 1510 à 1578. La plupart des peintures originales sont aujourd’hui perdues (recouvertes par des œuvres plus récentes), mais il y a beaucoup de chefs-d'œuvre visibles créés après 1530.

Les plus célèbres sont les fresques de Bernardino Luini, un élève de Léonard de Vinci. Ses fresques de la chapelle Saint-Catherine (troisième chapelle à droite) dans la salle du public et des deux côtés de la cloison sont parmi les plus célèbres œuvres d'art de Milan. Sa famille a également contribué: en 1565, son frère Aurelio a créé l’« Adoration des Mages » sur la cloison de séparation et ses fils ont décoré la chapelle Bergamina en 1555.

L'église comporte également beaucoup d’œuvres intéressantes créées par d'autres artistes. Les décorations de la chapelle Simonetta sont l'œuvre de la famille Piazza. A noter également la peinture sur la cloison de séparation dans la salle du couvent, créé en 1573 par l'artiste vénitien Simone Peterzano - le maître de Caravaggio - et le retable, une autre interprétation de l’« Adoration des Mages », peint en 1578 par Antonio Campi.
4716
milan
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com