Évaluation
1685 votes
Liens
La Tour de Londres fut construite au début du 11ème siècle par Guillaume le Conquérant. Elle fut agrandie durant le 13ème siècle pour finalement devenir la forteresse telle que nous la connaissons aujourd'hui.
L'attraction la plus populaire de la Tour est la célèbre collection des Joyaux de la Couronne.

Histoire

Tour de Londres
Tour de Londres
La construction de la Tour de Londres fut lancée en 1070 par Guillaume le Conquérant, peu de temps après sa victoire à Hastings en 1066. La Tour fut bâtie afin de renforcer le pouvoir du roi sur cette région nouvellement conquise.

La forteresse, située stratégiquement sur la Tamise, n'était à l'origine rien de plus qu'un bâtiment provisoire en bois qui fut remplacé plus tard par la Tour Blanche. Au fil du temps, le complexe fut agrandi jusqu'à former un bastion comportant une vingtaine de tours.

De nos jours, la Tour de Londres est surtout connue pour ses Joyaux de la Couronne, mais elle était autrefois célèbre en raison des nombreux opposants du roi qui y furent emprisonnés, torturés et tués. La Tour était également une résidence royale : plusieurs rois y ont vécu, surtout pendant des périodes instables, lorsque le donjon semblait être beaucoup plus sûr que le palais de Westminster.

La Tour Blanche

La Tour Blanche
La Tour Blanche
La partie la plus ancienne de la forteresse est la Tour Blanche, qui fut achevée en 1097. Ce donjon fut pendant longtemps le plus haut bâtiment de Londres, culminant à une hauteur de 27,4 mètres. Ses murs font 4,6 mètres de large.

La tour fut blanchie à la chaux pendant le règne d'Henri III, ce qui donna à la façade de la tour son aspect blanc. Depuis ce jour, elle est appelée la Tour Blanche. Le bâtiment compte quatre tourelles en forme de dôme à chaque coin. Trois d'entre elles ont une forme carrée, et l'autre est ronde, en raison de son escalier en colimaçon. La tourelle ronde fut longtemps utilisée comme observatoire.

Les Autres Tours

La Tour de Londres fut considérablement agrandie au 13ème siècle, durant le règne d'Henri III, lorsque deux murs de défense furent construits autour de la Tour Blanche. Le rempart intérieur comportait treize tours tandis que le rempart extérieur en possédait six autres. Les tours servaient principalement de prison pour les opposants politiques.

Porte des Traîtres, Tour de Londres
Porte des Traîtres
Parmi les prisonniers les plus célèbres ayant été enfermés dans la Tour se trouvaient deux princes, les fils du roi Edouard IV. Après la mort d'Edouard en 1483, ses fils furent enfermés dans la Tour Sanglante (Bloody Tower) par leur oncle, qui allait plus tard accéder au trône sous le nom de Richard III. On n'a plus jamais revu les princes, et on suppose qu'ils furent tués par des gardes.

La Tour St. Thomas est située à proximité de la Tour Sanglante. Les prisonniers étaient amenés dans la forteresse en bateau à travers la Porte des Traîtres (Traitors' Gate).

Les prisonniers importants étaient généralement enfermés dans la Tour Beauchamp, quelquefois avec leurs serviteurs. Une inscription sur le mur de la tour est censée faire référence à Lady Jane Grey, qui, neuf jours après avoir été couronnée Reine, fut exécutée sur la Tower Green, un terrain ouvert au sein de la Tour de Londres.

La Tour Byward, Tour de Londres
La Tour Byward
Thomas More fut emprisonné dans la Tour Bell jusqu'au jour de son exécution, après qu'il refusa de reconnaître le roi Henri VIII comme chef de l'église Anglicane. Même la Reine Elisabeth I y fut enfermée pendant un certain temps.

Les Yeoman Warders

L'entrée principale de la Tour de Londres se trouve au niveau de la Tour Byward, où vous pourrez apercevoir les Yeoman Warders - hallebardiers de la Garde Royale - ou "Beefeaters".
Vêtus de leur uniforme historique, ils gardent non seulement la tour, mais conduisent aussi des visites guidées de la forteresse. L'un des 40 Yeoman Warders est connu sous le nom de Ravenmaster, et est responsable des corbeaux qui vivent à cet endroit depuis des siècles.
Yeoman Warder, Tour de Londres
Yeoman Warder
La légende raconte que la Tour et le royaume s'effondreront si les corbeaux s'en vont. C'est pourquoi le Roi Charles II a placé les oiseaux sous protection royale, et les ailes des corbeaux sont coupées pour les empêcher de s'envoler.

Les Joyaux de la Couronne

L'attraction touristique la plus célèbre de la Tour de Londres est la collection des Joyaux de la Couronne, qui y est exposée depuis le 17ème siècle, sous le règne de Charles II. La plupart des joyaux furent confectionnés aux environs de l'an 1660, lorsque la monarchie fut de nouveau instaurée. La plupart des joyaux de la couronne plus anciens furent détruits par Cromwell.

Les joyaux se trouvent dans la Jewel House, qui fait partie des Waterloo Barracks situés juste au nord de la Tour Blanche.
La couronne impériale d'apparat, Tour de Londres
La couronne impériale
d'apparat
Parmi les plus belles pièces de la collection figurent la Grande Etoile d'Afrique, de 530 carats, qui est incrusté dans le Spectre à la Croix ; la Couronne Impériale d'Apparat, avec plus de 2800 diamants, et le célèbre Koh-I-Nor, un diamant de 105 carats.

Plus d'Attractions

Il y a plein d'autres choses à voir à la Tour de Londres, telles que l'Armurerie Royale, qui comprend l'armurerie personnelle du Roi Henri VIII, l'une des plus grandes du monde.
Le palais médiéval dans la Tour de Londres est également ouvert aux visiteurs, et des reconstitutions d'évènements historiques ont souvent lieu dans la forteresse. Pour plus d'informations sur les principales attractions de la Tour de Londres, consultez leur excellent et très complet site internet.
351
london
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com