St. Martin-in-the-fields

St Martin-des-Champs
Évaluation
5 votes
Liens
Sur le côté nord-est de Trafalgar Square se trouve l'une des églises les plus célèbres de Londres: St. Martin-in-the-Fields. Le design de l'église a eu un profond impact sur l'architecture religieuse dans le monde anglophone.
St. Martin-in-the-Fields, Londres
L'église St. Martin-in-the-Fields
St. Martin-in-the-Fields

L'intérieur de St. Martin-in-the-Fields
L'intérieur

L'orgue de St. Martin-in-the-Fields
L'orgue
Une église existait déjà sur ce site au début du XIIIe siècle. Elle fut reconstruite en 1542 sous le règne de Henry VIII. Aujourd'hui, St. Martin-in-the-Fields est située sur l’une des places les plus fréquentés de Londres, mais à l'époque c'était l'église paroissiale d'une vaste zone rurale, avec beaucoup de prairies et de champs, d'où le nom de l'église. L'église actuelle date du début du XVIIIe siècle. Elle a été construite entre 1721 et 1726 pour remplacer l'église médiévale abandonnée.

Les plans

L'église a été conçue par l'architecte écossais James Gibbs, qui avait travaillé à Rome pour le célèbre architecte Carlo Fontana.

Gibbs a été le premier à combiner avec succès un front de temple palladien avec un clocher d'église de style médiéval. Le clocher est bien proportionné par rapport au magnifique portique corinthien. Au début la conception de Gibbs fut assez controversée, mais elle est rapidement devenue le modèle pour de nombreuses autres églises, en particulier dans les colonies britanniques en Amérique du Nord.

L'intérieur se distingue par la belle décoration en plâtre sur le plafond voûté, le travail de Giovanni Battista Bagutti et Chrysostome Wilkins. Dehors, jetez un oeil de plus près au beau clocher de l'église - clairement inspiré par les clochers de Christopher Wren. Mais la star est vraiment le portique monumental. Son fronton est soutenu par huit colonnes corinthiennes massives. De chaque côté de l'église il y a deux colonnes de plus, créant l'impression d'un portique qui enveloppe l'église.

Connexion royale

St. Martin-in-the-Fields est l'église officielle de Buckingham Palace et de Palais St James: George I a même été marguillier ici. Vous pouvez voir plusieurs références à cette connexion royale dans et sur l'église: à la gauche de l'autel principal se trouve le banc royal, et les armoiries royales du Royaume-Uni ornent le plafond. Le grand relief sur le fronton est aussi décoré du blazon royal.

La crypte

Il y a généralement peu d'activité dans les cryptes, mais la crypte sous St. Martin-in–the-Fields est tout à fait différente: il y a un restaurant - le «Café in the Crypt» - et une boutique de souvenirs. La crypte, accessible par le côté nord, est également utilisée pour des expositions temporaires d'art moderne. C’est également l'endroit où - pour une somme modique - vous pouvez essayer le "brass rubbing", une activité populaire à l'époque victorienne, quand les gens copiaient les ornements en laiton avec un crayon et du papier. Ils gardaient la copie sur papier en guise de souvenir. L'église possède une collection de plus d'une centaine de répliques en cuivre.
4856
london
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com