St. Bartholomew-the-Great

Saint-Barthélemy-le-Grand
Évaluation
5 votes
Liens
St. Bartholomew-the-Great (Saint-Barthélemy-le-Grand) est la plus ancienne église monastique à Londres. Seule une partie de l'église d’origine du 12ème siècle demeure, mais c’est toujours l'un des meilleurs exemples de l'architecture normande à Londres.

Histoire

La fondation par Rahère

Saint-Barthélemy-le-Grand, Londres
St. Bartholomew
the-Great

Le chœur de Saint-Barthélemy-le-Grand à Londres
Le chœur
L'église a été fondée en 1123 par le moine augustin Rahère et faisait partie d'un prieuré. Rahère était un bouffon à la cour du roi Henri I, le fils de Guillaume le Conquérant. Pendant un pèlerinage à Rome Rahère eut une crise si grave de malaria, que cela lui provoqua des hallucinations. Rahère crut que l'une des hallucinations était une vision au cours de laquelle Saint Barthélemy lui apparut et le sauva.
Après avoir guéri, Rahère décida de devenir un moine augustin. Il fonda un prieuré avec un hôpital accolé à l’établissement, dédié à saint Barthélemy. Dans cet hôpital, qui existe encore aujourd'hui, Rahère et les moines soignaient les pauvres. Le prieuré contenait une grande église, Saint-Barthélemy-le-Grand. Le prieuré et l'église furent financés avec le produit de la Foire Barthélemy, l’une des plus grandes foires annuelles de Londres.

Démolition du prieuré

En 1539 le prieuré fut dissout sur ordre du roi Henri VIII. Le prieuré fut acquis par Richard Rich, le Lord Chancelier. Rich fit démolir une grande partie du prieuré, dont la nef de l'église et une partie du cloître. Les structures restantes furent utilisés à des fins profanes et abritaient une école, une cave à vin, une forge, une écurie et une imprimerie où Benjamin Franklin travailla en 1725.

L'Eglise aujourd'hui

La maison à colombages, St. Bartholomew the Great
La porterie
L'église que nous voyons aujourd'hui est le résultat d'une restauration effectuée par Aston Webb entre 1887 et 1928.
On arrive à l'église en entrant par la pittoresque porterie de la rue Little Britain. La porterie marque l'entrée de l'ancienne église. L'arc est d'origine, mais la maison à colombages au-dessus de l'entrée a été construite au 16ème siècle, probablement par Richard Rich.
Derrière l'entrée se trouve une avant-cour verdoyante avec un cimetière surélevé qui occupe la zone où s’élevait autrefois la nef longue de dix travées de l'église. La façade actuelle, avec ses motifs à carreaux, est une création d'Aston Webb. L'église actuelle a la moitié de la taille de celle d’origine ; la chapelle de la Vierge, le choeur à quatre travées, une petite partie des transepts et une seule travée de la nef sont tout ce qui reste de l'église d’origine.

Intérieur

Le tombeau de Rahère, St. Saint-Barthélemy-le-Grand
Tombeau de Rahère

La chapelle de la Vierge, Saint-Barthélemy-le-Grand
Chapelle de la Vierge

Le café du cloître de St-Barthélemy-le-Grand à Londres
Le café du cloître
A l'intérieur, l'église de Saint-Barthélemy-le-Grand est sombre et atmosphérique. Des colonnes massives avec des arches rondes, typiques de l'architecture romane, longent le choeur. L'intérieur est peu décoré, à part quelques monuments.

Le monument le plus remarquable de l'église est le tombeau de son fondateur, Rahère. Ce tombeau gothique, créée en 1405, montre le moine en prière avec un ange à ses pieds. Deux moines agenouillés à ses côtés lisent la bible. L'ange tient un bouclier orné des armoiries du prieuré: deux lions sous deux couronnes. Parmi d'autres monuments notables on peut voir le tombeau de Sir Walter Mildway, chancelier sous la reine Elisabeth I, et un monument à Robert Chamberlayne datant de 1615 qui montre un personnage agenouillé sous un auvent, flanqué de deux anges.

Derrière le chœur se trouve la chapelle de la Vierge, restaurée en 1896. La peinture de la vierge à l'enfant est un ajout récent: elle a été peinte en 1998 par Alfredo Roldan, un artiste espagnol. Le maître-autel dans le sanctuaire date aussi du 20ème siècle, créé en 1950 par Seely et Paget. L’oriel sur la nef côté sud est beaucoup plus ancien. Il a été créé vers 1517 par William Bolton, un constructeur accompli qui était le prieur de Saint-Barthélemy de 1505 à 1532.

Cloître

Au sud de l'église, près de la maison du gardien, se trouve le café du cloître, situé dans un beau déambulatoire voûté, la seule partie qui reste du cloître du prieuré des Augustins.

Le cloître a été construit en 1160 mais reconstruit en 1405. Trois des travées ont survécu à la démolition au 16ème siècle du prieuré. Elles étaient utilisées comme écuries jusqu'en 1905, quand ils ont été restaurés. En 1923-1928 Webb reconstruit les autres travées du déambulatoire nord du cloître.
4838
london
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com