Maison de la Reine

Queen's House
Évaluation
5 votes
Liens
La maison de la Reine a été construite entre 1616 et 1638 pour Anne de Danemark, la reine consort de James I. La maison, qui abrite une collection de peintures du Musée national de la Marine, a marqué un tournant dans l’histoire de l'architecture de l'Angleterre.

Histoire

La Maison de la Reine, Greenwich, Londres
Maison de la Reine

La Maison de la Reine vue depuis Greenwich Park, Londres
La maison vue depuis
Greenwich Park
La reine Anne de Danemark n'était pas trop satisfaite du vieux palais de Placentia à Greenwich si fait que son mari James I chargea Inigo Jones, contrôleur général des travaux du roi, de construire une nouvelle maison d'été près de l'ancien palais. Jones venait de rentrer d’une visite en Italie qui l'inspira pour concevoir le premier bâtiment d'Angleterre dans le style palladien, un style fortement influencé par l'architecture classique.

La construction de la maison commença en 1616, mais lorsque la reine Anne mourut trois ans plus tard, le bâtiment fut laissé inachevé. Les travaux reprirent en 1632 lorsque le roi Charles décida de compléter la maison pour sa femme, Henriette Marie de France. La maison fut finalement terminée en 1638 par John Webb, assistant et gendre d'Inigo Jones.

La maison de la Reine fut peu utilisée par la famille royale qui préférait demeurer dans le Palais d’Hampton Court, beaucoup plus grand. En 1690, la maison devint la résidence du Ranger de Greenwich Park. En 1806, le roi George III fit don de la maison à l'Asile de la Marine Royale, une école créée pour les orphelins des militaires tués en action. L'école déménagea à un autre endroit en 1933. La maison fut restaurée et ouverte au public quatre ans plus tard, en 1937, en tant que musée national maritime.

Architecture

Façade sud de la Maison de la Reine à Greenwich
Façade sud

La colonnade de la maison de la Reine à Greenwich Park, Londres
La colonnade

Vue depuis la loggia de la Maison de la Reine, Greenwich
Vue depuis la loggia

La grande salle (Great Hall), Maison de la Reine, Greenwich
La grande salle
La maison de la Reine a eu un impact significatif sur l'architecture anglaise. Ce fut le premier bâtiment néoclassique dans le pays et il contraste fortement avec l'architecture élisabéthaine qui prévalait alors, souvent caractérisée par des tourelles et des tours.

La conception du bâtiment est simple mais élégante, avec un plan rectangulaire et seulement deux étages coiffés d'un toit à balustres. Le côté sud a été conçu comme la façade principale, et comporte une loggia avec des colonnes ioniques au premier étage qui surplombe Greenwich Park. L’autre côté, face à la rivière, a un large escalier à double révolution. Les colonnades ouvertes qui relient la maison avec les annexes ont été construites beaucoup plus tard, en 1807, sur les plans de Daniel Alexander.

Intérieur

L'entrée principale sur le côté nord mène tout droit à la grande salle, un cube parfait mesurant douze mètres de chaque côté. Le magnifique sol en marbre, noir et blanc a été posé par Nicholas Stone, le maître maçon de Charles I. Le plafond a été décoré en 1636-1638 avec des peintures créées par Orazio Gentileschi. Malheureusement, elles ont été retirées en 1708 et ornent aujourd’hui Marlborough House.

À gauche on trouve l'escalier des Tulipes, les premiers escaliers autoportants en Angleterre. Il est nommé ainsi à cause des décorations de fleurs sur la balustrade en fer, même si celles-ci représentent probablement des lys. Le motif du lys, symbole de la France, réapparaît dans le cabinet de la reine, où il se confond avec des feuilles d'acanthe et est accompagné des monogrammes royaux qui symbolisent le mariage entre le roi Charles I et Henriette de France. La pièce la plus intéressante est la Chambre de la Reine, qui est décorée avec une fresque au plafond du XVIIIe siècle d’« Aurore dispersant les ombres de la nuit » qui a remplacé la peinture originale de 1640.

Galerie d’Art

Bataille de Trafalgar dans la Maison de la Reine à Greenwich
Bataille de Trafalgar
La Maison de la Reine était l'emplacement d'origine du Musée National Maritime. La collection principale du musée est maintenant logée dans un bâtiment séparé plus grand, mais on peut toujours admirer un beau choix de peintures marines à la Maison de la Reine. Les tableaux illustrent l'histoire de la Royal Navy, et montrent des scènes de batailles navales et des portraits de quelques-uns des héros de l'Angleterre. L'œuvre la plus célèbre est la « bataille de Trafalgar », une grande toile créée par Joseph Mallord William Turner. La peinture fut commandée en 1822 par le roi George IV qui le destinait à la salle d’apparat du palais de Saint-James.
2240
london
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com