Jardins botaniques royaux de Kew

Kew Gardens
Évaluation
71 votes
Liens
Les jardins botaniques royaux de Kew, dans la partie ouest de Londres, est un des plus importants jardins botaniques au monde. Ce domaine imposant de 132 hectares offre avec fierté à peu près 50 000 espèces de plantes différentes.

Histoire

La Palm House aux jardins botaniques royaux de Kew, Londres
Palm House
L’histoire du jardin botanique remonte à 1759. A cette époque, la princesse Augusta, mère du roi George III, a commencé à développer un immense jardin de 3,6 hectares dans le domaine de White Lodge à Richmond dans l’ouest de Londres avec l’aide du jardinier William Aiton et du botaniste Lord Bute. William Chambers a dessiné plusieurs structures pour le jardin, incluant l’orangerie et la pagode. Le jardin botanique n’occupait à l’époque qu’une petite part du jardin. Le reste du jardin a été dessiné par Lancelot “Capability” Brown.

Rock Garden, Kew Gardens, Londres
Rock Garden
En 1772, le roi George III a hérité du jardin de la princesse Augusta. Il a ensuite hérité aussi de la maison de campagne de George II à Kew, un immense domaine de trois hectares près du jardin botanique. George III a donc choisi de relier les deux domaines royaux. Il a choisi Joseph Banks comme responsable, en charge de l’agrandissement et des plantations dans les deux jardins.

Joseph Banks était tout juste de retour d’un voyage autour du monde avec le Capitaine Cook durant lequel il avait récupéré de nombreuses plantes exotiques. Pendant qu’il s’occupait du terrain à Kew, Banks a donné aux jardins de Kew la réputation d’être un centre pionnier au niveau mondial dans la recherche horticole. Le jardin va continuer à s’agrandir d’année en année.

Porte japonaise, jardins botaniques royaux de Kew, Londres
Porte japonaise
En 1841, les jardins de Kew sont légués à l’Etat. Très peu de temps après, de nombreuses serres sont construites comme la très connue Palm House ou encore la Temperate House. A cette époque, de grandes perspectives sont mises en place.

En juillet 2003, les jardins de Kew sont ajoutés à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à l’importance historique du jardin et des bâtiments à l’architecture unique.

Les jardins

Le domaine tout entier couvre une étendue de 132 hectares, avec environ 50 000 espèces de plantes à découvrir. Certaines zones sont clairement disposées avec des tapis de fleurs, des jardins à thème comme l’immense jardin alpin. Une grande partie de jardin respecte le style anglais. La partie ouest du domaine, plus particulièrement, invite à flâner simplement au travers des jardins, avec de larges points de vue ouverts.
Syon Vista, Jardins botaniques royaux de Kew, Londres
Syon Vista
Si vous trouvez la balade un peu longue, vous pouvez faire le tour avec le Kew Explorer. Un petit train permet de monter et descendre au gré des jardins. Plusieurs des monuments célèbres de Kew comme la Pagode, la Temperate House et la Palm House sont situés à l’est du domaine. La partie la plus attractive et bondée est dans le secteur nord-est du parc où vous pouvez trouver des lieux d’intérêt tels que le conservatoire de la princesse de Wales, le Rock Garden, les tapis de fleurs, la Waterlily House et la Palm House. Il existe d’autres points de vue intéressants tout autour des jardins Kew, comme la porte japonaise, le bassin aux nymphéas, le chemin des cîmes, le palais Kew. Pour profiter de toutes les attractions intéressantes des jardins Kew, vous aurez besoin d’une journée complète.

Les serres

Palm House, Jardins de Kew, London
Palm House
La plus connue de toutes les serres à Kew est la Palm House, construite entre 1844 et 1848. La structure toute de verre et de fer, magnifique, a été construite par Decimus Burton et Richard Turner. La magnifique structure de ferronnerie fait partie des constructions les mieux réalisées de l’époque. À l’intérieur de la Palm House, vous pouvez trouver des plantes venues directement de la forêt tropicale. N’oubliez pas de monter sur l’escalier en spirale vers la passerelle où la température et l’humidité sont au plus haut.

Temperate House, Jardins de Kew, Londres
Temperate House
Richard Burton a également dessiné la Temperate House, la plus grande serre de Kew. La construction de cette dernière a eu lieu peu de temps après que celle de la Palm House soit terminée, mais cela prendra 40 ans avant que l’ouverture ait lieu en 1899. C’était donc la serre la plus grande au monde.

Une troisième serre, l'immense conservatoire de la princesse de Wales, a ouvert en 1987. C’est un bâtiment très imposant avec dix zones climatiques différentes, qui vont de la zone désertique d’un côté, à la zone tropicale de l’autre côté.
Waterlily House, Jardins de Kew, Londres
Waterlily House
Dans cette serre, qui en a remplacé 26 plus anciennes, vous trouvez des plantes telles que des cactus, de plants carnivores, des fougères et des orchidées, certaines d’entre elles ont des racines hors-sol.

Une bien plus petite mais toute aussi intéressante serre est la Waterlily House, construite en 1852. Le muguet géant a des feuilles qui peuvent atteindre un diamètre de 2,5 mètres. Les feuilles peuvent supporter un poids maximal de 45 kilos.

Les autres bâtiments

Le bâtiment le plus propre aux jardins est le pagode à dix étages. Dessiné, par William Chambers, puis construit entre 1761 et 1762, c'est un des plus anciens bâtiments de Kew. La ville est en elle-même un véritable témoignage de la fascination des britanniques pour l’Orient tout au long du 18ème siècle.

Pagode, Jardins de Kew, Londres
Pagode
Un autre bâtiment encore plus ancien: le Kew Palace. Il a d’abord été construit en 1631 par un marchand de Londres aux origines flamandes, ce qui explique l’aspect du toit. Au 18ème siècle, la demeure devient la propriété du roi et est occupée par d’illustres hommes tels que le roi George III.

Un autre bâtiment aux liens avec la royauté est le Cottage de la Reine Charlotte, une petite construction de 1771, un endroit réservé pour la Reine Charlotte.

Treetop Walkway

Une attraction très populaire dans les jardins de Kew est la Xstrata Treetop Walkway (balade dans les cimes), une plateforme à 18 mètres au dessus du sol.
Treetop Walkway, Jardins de Kew, Londres
Treetop Walkway
La passerelle a été dessiné par Marks Barfiels Architectes, les mêmes architectes que pour le London Eye. Ouverte en 2002, la passerelle longue de 200 mètres donne l’occasion d’observer la cime des canopées, de découvrir les arbres et de tout voir d’un autre angle.

Une autre attraction qui attire, le Rhizotron, qui est l’opposé de la Treetop Walkway. Cette fois-ci c’est une découverte par les sous-sols. Découvrez le monde des arbres en sous-sol, balladez-vous en souterrain.

Plus d’attractions

Il existe de nombreuses attractions intéressantes dans les jardins de Kew. On peut noter une maison de l'évolution, la porte japonaise et le temple du roi William. Même une fausse arche romaine a été construite, connue comme “l’arche en ruines”, avec deux petits temples.
3103
london
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com