Évaluation
517 votes
Liens
Hyde Park, ouvert au public en 1637, est le plus grand des parcs royaux de Londres, qui, reliés les uns aux autres, forment un véritable poumon vert au coeur de la ville. Le parc est célèbre pour son Speakers' Corner.
Hyde Park
Hyde Park
Les autres parcs sont les Kensington Gardens situés à proximité, le Green Park et le St. James's Park. Hyde park couvre une zone de plus de 142 hectares et accueille de nombreux évènements de grande ampleur, comme des fêtes et des concerts. C'est également un lieu très populaire pour le jogging, la natation, l'aviron, le pique-nique et même l'équitation.

Histoire

En 1536 le Roi Henri VIII confisqua Hyde Park aux moines de l'Abbaye de Westminster. Il fut utilisé principalement pour la chasse. Le Roi Charles I ouvrit le parc au public en 1637. La disposition actuelle du parc fut élaborée par l'architecte Decimus Burton en 1825.

Serpentine

Serpentine, Hyde Park
Le Serpentine
Le Serpentine, un grand lac artificiel, est situé à l'extrémité sud du parc et s'étend jusqu'aux Kensington Gardens voisins, où le lac est appelé le Long Water. La Reine Caroline, épouse du Roi George II, fit construire le lac en 1730. Il est très populaire en ce qui concerne les activités nautiques et la baignade.

La Fontaine Commémorative de Diana, Princesse de Galles

La Fontaine Commémorative de Diana, Princesse de Galles
La Fontaine Commémorative
de Diana
Juste au sud-ouest du lac Serpentine se trouve un mémorial installé en l'honneur de la princesse Diana. La fontaine moderne, qui ressemble plus à un ruisseau artificiel qu'à une fontaine, fut inaugurée en 2004 par la reine Elisabeth II.

Le mémorial fut conçu par l'architecte paysagiste Américaine Kathryn Gustafson, grâce à des techniques de modélisation par ordinateur. La fontaine circulaire se compose de 545 pièces en granite de Cornouailles. L'eau s'écoule des deux côtés et forme une petit bassin au bas de la fontaine.

Rotten Row

Rotten Row, Hyde Park
Rotten Row
A l'extrémité sud de Hyde Park se trouve Rotten Row, une célèbre piste cavalière. La route fait presque 6,4 km de long et est désormais utilisée pour le jogging, le patin à roulettes, le cyclisme et l'équitation.

La route était souvent empruntée par Guillaume III au 17ème siècle. Le roi trouvait qu'il était trop dangereux de marcher depuis le palais de Kensington jusqu'au palais de St. James, c'est pourquoi il fit installer des lampes à pétrole le long de la route, créant ainsi la première route publique éclairée d'Angleterre. Le terme 'Rotten Row' est dérivé du Français 'route du roi'.

Le Speakers' Corner

Speakers' Corner
Speakers' Corner
Au 19ème siècle, Hyde Park était devenu un lieu de rassemblement populaire. En 1872, en réponse à des émeutes ayant eu lieu après que la police tenta de dissoudre une réunion politique, le Speakers' Corner fut mis en place afin de créer un lieu où les gens pourraient s'exprimer librement. Ainsi, tous les dimanches, des personnes montent sur une boîte à savon et proclament leurs opinions politiques, religieuses ou sur d'autres sujets, en étant quelquefois interrompues et interpellées par leur public.

Marble Arch

Marble Arch
Marble Arch
Marble Arch se situe dans la partie nord-est de Hyde Park. Elle fut à l'origine construite en 1827 afin de servir de portail pour le palais de Buckingham, mais elle fut déplacée à son emplacement actuel en 1851. John Nash la conçut en se basant sur l'Arc de Constantin à Rome. La partie supérieure de l’arc était autrefois utilisée en tant que minuscule poste de police.

Still Water et Genghis Khan

Still water et Genghis Khan, Hyde Park
Genghis Khan (à gauche)
et Still Water (à droite)
A l’est du Marble Arch il y a une série de fontaines, installée en 1961. Entre les fontaines et l'arc il y a deux grandes statues modernes. L’une, appelée Still Water, représente une énorme tête de cheval, de plus de dix mètres de haut. La statue en bronze, créée par le sculpteur britannique Nic Fiddian-Green, a été dévoilée en 2009. Tout près de la tête du cheval il y a une autre statue en bronze moderne érigée en 2012. Cette statue équestre honore Gengis Khan, un guerrier légendaire de Mongolie, et est une création du sculpteur russe Dashi Namdakov.

Statue d’Achille

Statue d’Achille, Hyde Park
Statue d’Achille
La plus grande statue de Hyde Park est la statue d'Achille, installée là en 1822 pour honorer le duc de Wellington, le vainqueur de l'armée de Napoléon à Waterloo. La statue de bronze a été coulée en utilisant le bronze des canons français capturés. La statue a été créée par Richard Westmacott, qui a basé son dessin sur les statues de Castor et Pollux à la place du Quirinal à Rome. La statue était nue, mais fidèles à leur réputation, les Londoniens prudes furent choqués et Westmacott fut obligé d’y ajouter une feuille de vigne, d'où l'aspect tout à fait ridicule de la statue.

Encore des statues et monuments

Il y a encore d’autres monuments et statues dans Hyde Park. L'un des plus notables est le Memorial 7/ 7, qui commémore les victimes de l'attaque terroriste du 7 Juillet 2005.
L’Arbre des Réformateurs, Hyde Park
L’Arbre des Réformateurs
Le monument se compose de 52 colonnes en acier inoxydable, chacune d’elles représentant une victime des attentats.

L’Arbre des Réformateurs est un mémorial très différent, une mosaïque en noir et blanc circulaire aménagée en 2001. La mosaïque marque l'emplacement d'un chêne qui a été brûlé lors des émeutes de 1866. La souche calcinée était utilisée comme panneau d'affichage pour les manifestations politiques organisées par la Ligue de la Réforme. Les manifestations conduisirent à la création du Speaker’s Corner à proximité.

Isis, Hyde Park
Isis
Un mémorial plus conventionnel honore William Henry Hudson, un écrivain et naturaliste. Le monument, un bas-relief créé par Jacob Epstein, était très controversée quand il a été dévoilé en 1925, mais aujourd'hui, il est difficile de comprendre pourquoi.

Un autre mémorial encore, mettant en vedette Saint-Georges et le dragon, a été dévoilé en 1924 et commémore les régiments de cavalerie qui ont servi dans les deux Guerres Mondiales.

«Isis» est un monument plus moderne : une statue de trois mètres d'un ibis créé par le sculpteur britannique Simon Gudgeon. La statue a été installée en 2009 près de la Serpentine. Il est nommé d'après la déesse égyptienne de la maternité et patronne de la nature et de la magie.

La Roseraie

Fontaine au Garçon et au Dauphin, Hyde Park
Fontaine au Garçon
et au Dauphin
Il y a pourtant plus que juste des statues et des monuments dans Hyde Park. La plus grande partie du parc est constituée de pelouses ouvertes parsemées de grands arbres. Il y a très peu de plates-bandes ou d’arbustes, mais l’exception est la belle roseraie dans le coin sud-est de Hyde Park.

Ici vous trouverez beaucoup de fleurs, une longue pergola tortueuse et deux belles fontaines. La plus ancienne des deux est la fontaine d’Artemis, qui montre la déesse grecque de la chasse Artémis (plus connue sous son nom romain de Diane). La fontaine a été créée en 1822 par Richard Westmacott, le sculpteur de la proche statue d'Achille. L'autre fontaine est connue sous le nom de Fontaine au Garçon et au Dauphin. Elle a été créée en 1862 par Alexander Munro et était placée à l’origine dans un jardin submergé victorien. En 1995, la statue a été déplacée à son emplacement actuel.

Fontaine de la Joie de Vivre

Fontaine de la Joie de Vivre, Hyde Park
Fontaine de la Joie de Vivre
La plus grande fontaine de Hyde Park est la Fontaine de la Joie de Vivre. La fontaine est décorée de sculptures en bronze qui flottent au-dessus d’un grand bassin circulaire. Au centre se trouvent deux adultes, qui ont l’air de danser en se tenant les bras. Autour d'eux il y a quatre statues d'enfants qui semblent survoler l'eau. La fontaine, oeuvre du sculpteur Thomas Huxley Bayliss-Jones, a été créé en 1963. Elle est parfois aussi appelée Fontaine des Quatre Vents.
333
london
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com