Évaluation
45 votes
Liens
Le Cutty Sark est un authentique clipper et l’un des navires les plus rapides de son temps. Les clippers étaient des voiliers rapides destinés au convoyage de denrées telles que le thé ou le coton. Aujourd’hui, il est en cale sèche à Greenwich, à Londres.
Cutty Sark, Greenwich, Londres
Cutty Sark, Greenwich
Cutty Sark
Suite à un incendie en 2007 qui faillit le détruire, il fut restauré de façon à lui rendre sa splendeur d’antan, non sans peine.

Dernier navire marchand à voiles à être construit, le Cutty Sark fut terminé en 1869. Il s’agit du dernier navire dédié à l’acheminement du thé du 19ème siècle encore existant.

On dit que le navire tire son nom d’un poème humoristique de Robert Burns, dans lequel une magnifique sorcière est décrite comme portant une cutty sark, un terme écossais désignant une chemise courte. La tête de proue du Cutty Sark représenterait cette sorcière.

Histoire du Navire

Le bateau fut construit à Dunbarton, en Angleterre, pour le capitaine « Jock » Willis. Il fut conçu par Hercules Linton, un architecte naval reconnu à cette époque. Le navire possède une armature composite en fer forgé, tapissée de planches en bois. Il pèse 921 tonnes et est long de 65 mètres.

Courses de Voiliers

Proue du cutty sark, Greenwich
Proue du cutty sark
Au temps où le Cutty Sark fut construit, le commerce du thé entre la Chine et Londres était à son apogée. Le navire fut conçu pour être rapide, de sorte que Willis puisse battre ses concurrents par-delà l’océan. En 1871, il remporta la compétition annuelle des voiliers entre la Chine et Londres en 107 jours. Toutefois, le Cutty Sark n’a pas toujours gagné. Sa course la plus célèbre eut lieu l’année suivante en 1872, contre le Thermopylae. Les deux navires quittèrent Shanghai le même jour, mais le Cutty Sark perdit son gouvernail au milieu de la traversée. Quand bien même, le capitaine continua le voyage et arriva seulement une semaine après le Thermopylae. Ce fut cette course qui donna au célèbre navire sa réputation de vaisseau robuste.

Première Restauration

Intérieur du Cutty Sark, Greenwich, Londres
L'intérieur du navire
Le navire fut par la suite vendu à une compagnie portugaise, et en 1895 le Cutty Sark devint le Ferreira. Il fut revendu à nouveau 20 ans après et renommé la Maria do Amparo. Toutefois, Wilfred Dowman, un armateur retraité qui vit le Cutty Sark distancer un bâteau à vapeur, était déterminé à le ramener à sa terre natale. Il acheta le Cutty Sark en 1922 et le restaura. Après sa mort, le Cutty Sark fut employé comme navire d’entraînement durant plus de deux décennies. En 1954, le navire fut mis en cale sèche, où il demeure encore aujourd’hui. Il fut ouvert au public trois ans après.

Un Navire-musée

Pont inférieur du Cutty Sark, Greenwich, Londres
Pont inférieur
Les visiteurs du Cutty Sark à Greenwich peuvent désormais profiter du statut de musée du navire. Entretenu par le Cutty Sark Trust, le navire est un magnifique témoignage de la construction navale de pointe du 19ème siècle, et il attire un grand nombre de visiteurs qui peuvent se faire une idée de ce que devait être la vie à bord d’un clipper. Dans le musée y est aussi exposée une collection unique de plus de 80 têtes de proues.

L’incendie et Restauration

Cutty Sark après la restauration
Le Cutty Sark
aujourd'hui
Le navire fut dévasté par un incendie en mai 2007 durant sa restauration, bien qu’une partie ait été épargnée étant donné que des pièces importantes avaient été emmenées hors du site pour réparations. Après 5 années de travail et un projet de restauration de 50 millions de livres sterling, le bateau-musée du 19ème siècle fut rouvert le 25 avril 2012 par la reine Elisabeth II. Le site fut également modernisé et le navire fut élevé de plus de trois mètres au-dessus du sol, permettant ainsi aux visiteurs de se déplacer sous la coque du navire.
675
london
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com