Cathédrale Sé

Sé de Lisboa/ Santa Maria Maior de Lisboa
Évaluation
9 votes
La cathédrale Sé de Lisbonne est l'un des plus vieux bâtiments de la ville, construite à l'origine au XIIe siècle, peu après la reconquête de la ville. L'église, avec ses solides tours romanes, est l'un des monuments les plus emblématiques de Lisbonne.

Reconquista

Cathédrale Sé, Lisbonne
Cathédrale Sé
La construction de la Sé a commencé vers 1150, trois ans seulement après que la ville ait été reprise aux Maures au cours de la deuxième croisade. Peu de temps après la victoire, l'Anglais Gilbert Hastings fut nommé évêque de la ville de Lisbonne. Avec le soutien du roi Afonso Henriques, il se lança dans la purification de la ville et dans la construction d’une église catholique sur le site d'une mosquée.

L’Église

Malgré de nombreuses modifications au cours des siècles, l'église a conservé son caractère d'origine romane. Son aspect actuel découle surtout de travaux de restauration achevés au début du XXe siècle, lorsque des décorations baroques du XVIIIe siècle furent ôtées et la rosace reconstruite. Comme la plupart des églises de Lisbonne, le Sé subit d'importants dégâts lors du tremblement de terre désastreux de 1755, quand la tour sud s’est effondrée et une grande partie de l'intérieur a été détruit.

Intérieur

La nef principale de la Cathédrale Sé à Lisbonne
La nef principale
L'intérieur, aménagé en croix latine, est plutôt austère. Une nef romane centrale recouverte d'une voûte en berceau est flanquée de deux allées. Les chapelles le long des allées et le déambulatoire sont de style gothique. Il y a plusieurs tombes dans la cathédrale, la plus notable étant la tombe magnifiquement sculptée de Lopo Fernandes Pacheco et de son épouse dans la septième chapelle, la Capela de Santo Ildefonso.

Le paisible cloître gothique construit à la fin du XIIIe siècle avec de belles galeries de voûtes croisées se trouve sur le côté est de la cathédrale. Du côté sud de la cathédrale il y a le trésor qui contient une collection de reliques, d'argenterie, des statues et des manuscrits. Beaucoup des trésors originaux de la cathédrale ont été perdus dans le tremblement de terre de 1755.

Un coffret d'argent dans la sacristie est censé contenir les restes de saint Vincent de Saragosse, le saint patron de Lisbonne. Selon la légende, des corbeaux ont protégé le corps du saint des animaux sauvages après sa mort au début du IVe siècle. Ils auraient même monté la garde sur le bateau qui a transporté son corps en 1173 du Cap Saint-Vincent à Lisbonne et fait un nid dans l’une des tours en arrivant. Les corbeaux devinrent un symbole de la ville de Lisbonne et les descendants de ces corbeaux vécurent près de la cathédrale jusqu'en 1978.
3311
lisbon
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com