Monastère des Hiéronymites

Mosteiro dos Jerónimos
Évaluation
11 votes
Liens
Le Monastère des Hiéronymites est un monastère construit au début du XVIe siècle, dans une variante portugaise de style gothique. Il est considéré comme l'un des bâtiments les plus magnifiques de Lisbonne.
Monastère des Hiéronymites, Lisbonne
Monastère des Hiéronymites
Peu de temps après le retour de Vasco de Gama en Inde, le roi Manuel I ordonna la construction d'une église et d’un cloître pour l'ordre religieux des Hiéronymites en remerciement pour la bonne fortune du Portugal.

Le nouveau bâtiment devait remplacer une petite église dédiée aux marins. On dit que Vasco da Gama a prié ici avant de partir pour son voyage vers les Indes. La construction de ce magnifique bâtiment fut financée avec les impôts prélevés sur les épices que les navires de Gama avaient ramenés.

Construction


Portail sud de l'église des Hiéronymites à Belém
Portail sud

Clocher du Monastère des Hiéronymites à Belém, Lisbonne
Le clocher
La première pierre du Monastère des Hiéronymites, également connu sous le nom de Monastère de Sainte Marie de Belém (Bethléem), a été posée en 1502. La construction fut supervisée par le Français Diogo Boytac. Après sa mort en 1517 plusieurs autres architectes travaillèrent sur le monastère, le plus important étant João de Castilho et plus tard Diogo de Torralva. La construction fut finalement achevée en 1600 sous la supervision de l'architecte Jérôme de Rouen, fils du célèbre sculpteur français Jean de Rouen.

Extérieur

Le monastère est l'un des meilleurs exemples du style manuélin, une variante portugaise de style gothique tardif. Nommé d'après le roi Manuel I, le style manuélin se caractérise par ses pierres finement sculptées avec des motifs qui ont été souvent inspirés par des thèmes nautiques tels que chaînes, câbles, sphères et ancres.

L’une des parties les plus impressionnantes du monastère est le portail sud qui mène à l'église. Le portail, créé par João de Castilho, est richement décoré avec des ornements et des statues des douze apôtres, des prophètes et des anges. Le personnage central est celui de la patronne de l'église, Sainte-Marie de Bethléem.

Tombeau de Luís de Camões
Tombeau de Luís de Camões
L'entrée ouest et principale est maintenant partiellement masquée par une aile plus moderne. Ce portail a été conçu par le sculpteur français Nicolas Chantereine et est décoré finement avec des niches, des emblèmes, des armoiries et des statues représentant le roi Manuel Ier et son épouse, Dona Maria de Aragon.

L'église

Dans l'église, de grands piliers octogonaux ornés de reliefs séparent la nef centrale des deux allées.

Le chœur a été construit en 1578 pour contenir les tombeaux de la famille royale. Le grand tombeau du roi Manuel I et de sa femme est soutenu par des statues d'éléphants. Le roi Jean III et la reine Catarina sont également enterrés ici.

Le chœur de l'église du Monastère des Hiéronymites à Belém, Lisbonne
Le chœur
L'église contient également les tombeaux de l'explorateur Vasco de Gama et de poète Luís de Camões et un grand tombeau vide commémore le roi Sébastien, qui ne revint jamais de la bataille de Ksar El Kebir en 1578.

Le chœur a des stalles en bois habilement sculptées. A noter également la chaire magnifiquement sculptée et les grands vitraux.

Le cloître

Le cloître du Monastère des Hiéronymites à Belém
Le cloître
La sacristie conduit au magnifique cloître, qui en soi vaut bien une visite. Créé par João de Castilho et terminé en 1544, le cloître de deux étages est décoré abondamment avec de riches motifs de style manuélin. Chaque colonne a une décoration unique; il n’y a pas deux colonnes pareilles.

A l'ouest le cloître est bordé par le réfectoire, décoré d'azuléjos du XVIIIe siècle (carreaux de céramique). En face du réfectoire se trouve la maison du chapitre, qui renferme la tombe du premier maire de Belém.

Musées

Le Musée d'archéologie dans le Monastère des Hiéronymites
Musée d'archéologie
Jusqu'en 1834, quand l'ordre religieux fut dissous, l'aile ouest du monastère des Hiéronymites servait de dortoirs pour les moines. En 1850, l'aile fut rénovée dans un style néo-manuélin.

Depuis 1893, c’est le siège du Musée d'archéologie - le plus important musée archéologique du pays avec une intéressante collection d'orfèvrerie - et du musée maritime, qui met en valeur la riche histoire maritime du Portugal avec une collection de maquettes de bateaux, de globes et d'autres objets.
3299
lisbon
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com