San Miniato al Monte

Basilique San Miniato al Monte
Évaluation
6 votes
A seulement quelques pas de la Piazzale Michelangelo - une célèbre place touristique - se trouve l’église de San Miniato al Monte, l’une des églises romanes les plus authentiques de toute la Toscane.
San Miniato al Monte à Florence, Italie
San Miniato al Monte
Une série d’escaliers et de terrasses, construite entre 1865 et 1873 d’après les plans de Giuseppe Poggi, mène à l’église située au sommet d’une colline. De là, vous avez une vue imprenable sur la ville de Florence.

L’église

L’église de San Miniato al Monte (St. Minias sur la colline) fut construite au-dessus de la tombe du martyr chrétien Saint Minias, un riche Arménien, probablement un prince, qui s’était installé à Florence. Après que l’empereur romain Decius décréta un édit portant sur l’abolition de la chrétienté en 250 ap. J.-C., Minias fut décapité et enterré sur une colline dans l’Oltrarno Est, de l’autre côté de la rivière et du centre-ville de Florence. Une église y fut probablement érigée peu après que Minias ait été enterré, mais l’église actuelle fut construite bien plus tard : sa construction débuta en 1018 et s’étala sur près de 200 ans.


L’église de San Miniato al Monte à Florence
La façade principale
L’entretien de l’église était financé par la guilde Calimala, dont les membres étaient des marchands de laine et de tissus, comme le prouve la statue au sommet de la façade de l’église, qui représente un aigle se tenant sur un sac de laine, symbole de cette riche guilde. La façade, créée en 1090, présente un magnifique motif en marbre coloré. Le motif de marbre vert et blanc sera plus tard reproduit sur le baptistère et la cathédrale de Florence. La mosaïque sur la façade fut ajoutée plus tard, au 13ème siècle ; elle dépeint le Christ avec Marie et St. Minias.

Une mosaïque de style similaire, créée en 1297, fut retrouvée à l’intérieur, sur le plafond de l’abside. Le sol en marbre, datant de 1207, est décoré de signes du zodiaque. A noter la présence de la magnifique chapelle construite pour le cardinal portugais Jacopo di Lusitania, mort à Florence en 1459 au jeune âge de 25 ans. La tombe finement sculptée du cardinal fut fabriquée en 1466 par Antonio Rossellino.

Cimetière

Cimitero delle Porte Sante
Cimetière
Le cimetière situé près de l’église, connu officiellement sous le nom du Cimitero delle Porte Sante, fut créé aux alentours de 1839. Il se caractérise par les grandes tombes familiales qu’il abrite, certaines d’entre elles étant de la taille d’une petite chapelle. Plusieurs des tombes qui y sont présentes sont décorées avec des statues et d’autres ornements.

Campanile

Le campanile de San Miniato, partiellement achevé, fut créé par le sculpteur et architecte Baccio d’Agnolo, qui en commença la construction en 1523. La tour remplaçait une tour antérieure qui s’effondra en 1499.

Lors du siège de Florence de 1529 à 1530 par les Medici et leurs alliés, qui en avaient été déboutés, le clocher fut employé pour défendre la ville. Michel-Ange, qui chassa les dirigeants Medici alors même qu’il travaillait pour eux, mena la conversion du campanile en une tour d’artillerie, et il dressa également les fortifications autour de l’église.
3016
florence
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com