Palais Médicis-Riccardi

Palazzo Medici Riccardi
Évaluation
4 votes
Liens
Pendant plus d'un siècle, le Palais Médicis-Riccardi fut la résidence principale de la puissante famille des Médicis, qui régnait sur Florence. Les cours, le jardin et plusieurs salles du palais sont ouverts aux visiteurs.

Histoire

La fresque du plafond de la  Galleria de Luca Giordano, Palais Médicis-Riccardi, Florence
Fresque du plafond

La cour des Mules, Palais Médicis-Riccardi, Florence
La cour des mules
La construction du palais a été commandée par Cosme l'Ancien, un banquier qui, grâce à sa richesse et à son influence était devenu le dirigeant de facto de Florence. Un premier dessin par Filippo Brunelleschi fut rejeté parce qu'il fut jugé trop somptueux; Cosimo n'aimait pas montrer sa richesse et cultivait une image de sobriété. Ainsi, il opta à la place pour une conception de plus modeste apparence par Michelozzo di Bartolomeo.

La construction débuta en 1444 et en 1459, avant même son achèvement, Cosme l'Ancien s'installa dans le palais. Cosimo mourut cinq ans plus tard et ne le vit jamais terminé. Son fils Piero et son petit-fils Laurent le Magnifique embellirent l'intérieur.

En 1494, lors d'une insurrection républicaine de courte durée, le palais fut pillé. Lorsque les Médicis revinrent au pouvoir en 1512, ils retournèrent dans le palais. En 1539, la famille des Médicis déménagea, d'abord au Palais Vecchio et une décennie plus tard, en 1549, au Palais Pitti de l’autre côté du fleuve.

Plus d'un siècle plus tard, en 1659, Ferdinand II de Médicis, grand-duc de Toscane, vendit le palais à Gabriello Riccardi. La famille Riccardi agrandit et rénova le palais dans le style original de la Renaissance et décora l'intérieur dans le style baroque contemporain. Lorsque la famille Riccardi commença à décliner, ils furent contraints de vendre le palais et il finit par devenir propriété du gouvernement.

Le Palais

Architecture

Le Palais Médicis-Riccardi, Florence
Vue depuis le jardin
Conformément aux vœux de Cosimo, la façade du palais le long de la Via Cavour est assez austère d'apparence. Le sol du rez de chaussée est en blocs de pierre rustiques; les pierres sur le premier étage sont moins rugueuses d’aspect, tandis que celles du dernier étage sont complètement lisses. Les deux niveaux supérieurs ont un motif répétitif de fenêtres en plein cintre, dont certains sont aveugles. Le bâtiment est surmonté d'une corniche massive.
Le palais est devenu un modèle pour les nouveaux palais de Florence, et par conséquent, il parait maintenant semblable en apparence à beaucoup d'autres.

Cours

Cour des colonnes, Palais Médicis-Riccardi, Florence
Cour des colonnes
On peut entrer dans le palais des Médicis par la porte dire «des Mules» qui mène à la cour des Mules.
Un petit couloir relie la cour des Mules à la cour d'honneur - connue sous le nom de la cour de Michelozzo ou cour des colonnes. Cette élégante cour est entourée d’une arcade classique. La frise au-dessus de l'arcade est ornée de médaillons montrant alternativement les armoiries des Médicis et des personnages classiques - Cosimo était très intéressé par l'antiquité. Il y avait autrefois une fontaine dans la cour avec la statue de David de Donatello, maintenant exposée dans le Bargello. Aujourd'hui, il y a une statue d'Orphée, par Baccio Bandinelli.

Jardin

Le jardin du Palais Médicis-Riccardi à Florence
Le jardin
L’entrée du jardin du palais se trouve derrière la statue d'Orphée. Il était une fois orné de plusieurs statues qui sont maintenant dans la Galerie des Offices et au Palais Pitti. Aujourd'hui, vous trouverez un jardin florentin typique avec des citronniers en pot et une petite fontaine. De l’un des côtés il y a une statue d'Hercule et en face une limonaia - une serre pour citronniers.

Intérieur

Le palais peut sembler modeste de l'extérieur, mais l'intérieur est richement décoré avec des tapisseries et des fresques.

Salle des Quatre Saisons, Palais Médicis-Riccardi, Florence
La salle des Quatre Saisons
Les pièces les plus intéressantes qui sont ouvertes aux visiteurs sont au premier étage, à commencer par la petite chapelle des Mages. La chapelle a un beau sol en marbre et un plafond doré conçu par Michelozzo.
Les murs de la salle principale ont été magnifiquement décorés en 1459 par Benozzo Gozzoli, dont les fresques représentent la procession des Rois Mages. Plusieurs membres de la famille Médicis, ainsi que le peintre lui-même, sont représentés dans le cortège. Le retable de Filippo Lippi est une copie; l'original a été vendu et est maintenant dans la Gemäldegalerie de Berlin.

Un escalier mène de la chapelle à la salle des Quatre Saisons, une salle de conseil qui est décorée avec des tapisseries florentines représentant les saisons. Sur les murs de la salle voisine, la Sala Sonnino, il y a une série de bas-reliefs antiques qui représentent, entre autres, le héros mythique Hercule. Mais l'élément le plus célèbre de la pièce est la peinture de la Vierge et l'Enfant par Filippo Lippi des alentours de 1466.

Galleria di Luca Giordano, Palais Médicis-Riccardi, Florence
Galleria di Luca Giordano
La salle suivante, la Galleria di Luca Giordano, est la plus somptueuse de toutes. Elle a été construite dans les années 1770 pour Gabriello Riccardi et est abondamment décorée dans le style baroque de stuc doré, de panneaux de bois et d’une fresque au grandiose au plafond peinte par Luca Giordano. La fresque, qui fait toute la longueur de la pièce, représente l'Apothéose de la dynastie des Médicis ainsi que plusieurs scènes mythologiques.

Au rez-de-chaussée, vous pouvez également visiter quelques salles d'exposition utilisées pour les expositions temporaires. L'une des pièces contient une collection de sculptures romaines qui ont été acquises par Riccardo Riccardi. Il y a aussi un laboratoire multimédia, où les visiteurs peuvent obtenir des informations détaillées sur la chapelle des Rois Mages en pointant sur un écran multimédia.
5425
florence
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com