Chapelles des Médicis

Cappelle Medicee
Évaluation
2 votes
Les Chapelles Médicis sont deux chapelles de la basilique de San Lorenzo (Basilique Saint-Laurent) à Florence qui ont été construites pour les membres de la puissante famille des Médicis, qui a longtemps régné sur Florence. On peut voir à l'intérieur des groupes de sculptures créés par Michelangelo Buonarroti.
Le dôme de la Chapelle des Princes, Chapelles des Médicis, Florence
Le dôme de la
Chapelle des Princes
Même si les chapelles ont été construites dans le cadre de la Basilique de San Lorenzo, elles sont désormais accessibles à partir d'une entrée séparée sur la Piazza Madonna degli Aldobrandini.

Les Médicis

Les Médicis ont régné sur Florence de 1434 à 1743. Giovanni di Bicci (1360-1429), un banquier avisé, jeta les bases de la fortune familiale. Son fils, Cosimo di Giovanni de Médicis, fut le premier des Médicis à régner sur Florence. L'influence de la famille dépassa largement les frontières de la ville. Pas moins de quatre Médicis devinrent papes et deux membres de la famille devinrent reines de France. Pendant longtemps les Médicis furent la plus riche famille d’Europe.

Les Médicis étaient des mécènes et sous leur règne l’art de la Renaissance prospéra à Florence. Ils étaient également les mécènes de la Basilique de San Lorenzo, leur église paroissiale, et ils financèrent la construction de chapelles mortuaires où les membres de la famille des Médicis devaient être enterrés.

Chapelle des Princes

Chapelle des Princes, Chapelles des Médicis, Florence
Chapelle des Princes

Plafond de la Chapelle des Princes, Chapelles des Médicis, Florence
Coupole de la Chapelle des Princes

Statues du jour et la nuit, Chapelles des Médicis, Florence
Le Jour et la Nuit
En 1602, Don Giovanni de Médicis créa les premières esquisses de la Cappella dei Principi (Chapelle des Princes). Un concours fut organisé et un dessin de Matteo Nigetti, basé sur les esquisses de Giovanni, fut choisi. La construction de la chapelle débuta officiellement le 6 Avril, 1604.

La chapelle a une forme octogonale et est recouverte d'un magnifique dôme de 59 mètres de haut. Sa conception a été clairement inspirée par la coupole de Brunelleschi de la cathédrale de Florence. Le dôme ne fut achevé qu’en 1743 sous les auspices de Anna Maria Luisa de 'Medici, la dernière descendante de la Maison des Médicis. La coupole qui couronne le dôme fut ajoutée encore plus tard.

L'intérieur est entièrement recouvert de marbre et de pierres semi-précieuses. A l'origine, l'idée était de couvrir le dôme de lapis-lazuli, mais en raison du coût extravagant le dôme a été peint à la place avec huit fresques qui dépeignent des scènes de la bible.

Contre les murs de la chapelle on peut voir les tombes utilisées pour contenir les restes de Cosimo III, Francesco I, Cosimo I, Ferdinand Ier, Cosimo II et Ferdinand II. Les tombes sont maintenant vides puisque toutes les dépouilles des Médicis ont été déplacées dans la crypte en dessous en 1857. Au-dessus des tombeaux il y a des niches. Seules deux, celles des ducs Ferdinando I et Cosimo II, contiennent des statues. Les autres ont été planifiées mais jamais terminées. Sur les murs entre les tombes il y a seize armoiries qui représentent les villes toscanes qui faisaient partie du duché des Médicis.

Nouvelle Sacristie

Statues de l'Aurore et Crépuscule,  Chapelles des Médicis, Florence
L'Aurore et
le Crépuscule

Statue de la Vierge et l'Enfant, Chapelles des Médicis, Florence
La Vierge et l'Enfant

Un couloir mène de la Chapelle des Princes à la Sagrestia Nuova (Nouvelle Sacristie), la plus ancienne des deux Chapelles Médicis. Sa construction a été commandée en 1520 par Jules de Médicis (le futur pape Clément VII), qui voulait créer une chapelle sépulcrale pour son père Giuliano et son oncle Laurent le Magnifique. Ce dernier avait adopté Giulio après que son père ait été assassiné en 1478 lors d'un coup d’état manqué.

La chapelle a été créée en 1521-1524 par Michel-Ange, qui orna les tombes avec de magnifiques sculptures, sur lesquelles il avait travaillé jusqu'à ce qu'il déménage à Rome en 1534. À ce moment seulement deux des quatre sculptures de marbre furent achevées. Ironiquement, elles ornent les tombes de deux Médicis les moins connus: la tombe de Giuliano, le fils de Laurent le Magnifique est agrémentée de statues allégoriques du jour et de la nuit, tandis que les statues de l'Aube et Crépuscule ornent le tombeau de Lorenzo di Piero, petit-fils de Laurent le Magnifique. Les sculptures pour Laurent le Magnifique lui-même et pour son frère Giuliano n’ont jamais été achevées.

La statue la plus célèbre est celle de la Nuit, qui montre une femme nue couchée sur la tombe. Sa pose a été probablement inspirée par une statue antique d'une Ariane endormie.

Une statue de la Vierge et l'Enfant, qui a été créé par Michel-Ange dans le cadre du monument destiné à Laurent le Magnifique, est maintenant placée contre un mur au-dessus d'une tombe banale créé en 1559 pour les deux frères. La Vierge est flanquée des statues des saints Côme et Damien qui furent sculptées par les élèves de Michel-Ange sur la base de ses dessins.

Cryptes


Reliquaire de Saint-Casimir dans la crypte des Chapelles des Médicis à Florence
Reliquaire de
Saint-Casimir
Les restes de près de cinquante membres de la famille des Médicis sont maintenant enterrés dans la crypte voûtée en dessous de la Chapelle des Princes. Le musée des Chapelles Médicis y présente une collection d'objets de valeur, y compris de grandes pièces de monnaie, de précieux reliquaires, des peintures des Médicis et une statue en bronze du XXe siècle d'Anna Maria Luisa de 'Medici créée par Alfonso Boninsegni.

En 2004, un escalier a été découvert dans la nouvelle sacristie, en dessous de la tombe de Gian Gastone de Médicis, le dernier Grand-duc de Toscane. L'escalier conduit à une crypte cachée qui contenait le sarcophage de Gian Gastone et de multiples petits cercueils contenant des restes d'enfants.
3027
florence
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com