Basilique San Lorenzo

Basilica di San Lorenzo
Évaluation
26 votes
La Basilique San Lorenzo était l’église paroissiale de la famille des Médicis. Les membres de cette riche et puissante famille y furent enterrés. Conçue à l'origine par Filippo Brunelleschi au 15ème siècle, cette église constitue l'un des premiers exemples de l'architecture ecclésiastique de la Renaissance.
Basilique San Lorenzo, Florence, Italie
San Lorenzo vu du Duomo
La Basilique San Lorenzo est l'une des plus anciennes églises de Florence, et ses origines remontent à la fin de l'ère romaine. C'était l’église paroissiale de la plus puissante famille de Florence, celle des Médicis, qu’elle continua à embellir durant des générations. Sa forme actuelle remonte à 1419, lorsque Jean de Médicis fit appel à Brunelleschi pour reconstruire l'église. Brunelleschi décéda avant la fin de cette reconstruction; plusieurs autres architectes travaillèrent sur l'église, sur la base des plans originaux de Brunelleschi.

La Basilique

Basilique de San Lorenzo, Florence
Façade principale
La façade principale de la basilique, assez rustique, demeure incomplète. Michel-Ange avait prévu une façade marbrée pour cette basilique, mais ces plans n’ont jamais abouti. L'intérieur de style Renaissance reste toutefois élégant, avec ses murs blancs ainsi que ses arcades et colonnes grises. Près de l'autel se trouvent deux chaires de bronze, créées par Donatello, et qui furent ses premières réalisations. Après sa mort en 1466, les chaires furent terminées par ses étudiants. Une décoration en marbre, en face de l'autel, marque la tombe de Cosme l'Ancien, le premier des dirigeants Médicis.
Du côté ouest de l'autel principal se trouve l'entrée de l'ancienne sacristie, conçue par Brunelleschi et construite entre 1422 et 1428. Donatello décora la sacristie avec des stucs et de somptueux reliefs.

Le Cloître et la Bibliothèque Laurentienne

Le cloître de la basilique San Lorenzo à Florence
Cloître
Construit en 1462 par Manetti, le cloître possède un jardin à la française où sont plantés des haies et des grenadiers. Depuis là, vous pouvez atteindre la bibliothèque des Médicis, aussi connue sous le nom de la Bibliotheca Laurenziana, ou la bibliothèque Laurentienne.

En 1523, Jules de Médicis, le futur pape Clément VII, fit appel à Michel-Ange pour concevoir la bibliothèque. La construction débuta en 1525, mais Michel-Ange quitta Florence en 1534, laissant à plusieurs autres architectes le soin de terminer la bibliothèque, en suivant ses plans originaux. Le grand escalier dans le vestibule, construit par Ammannati en 1559, constitue l’une des constructions les plus originales de l’édifice. La salle de lecture contient deux sections de bancs, également conçus par Michel-Ange.

La salle de lecture de la Bibliothèque Laurentienne, San Lorenzo, Florence
Salle de lecture
La bibliothèque possède une impressionnante sélection de manuscrits historique et de livres, accumulée à l'origine par Cosme l'Ancien puis ensuite élargie par d'autres membres de la famille des Médicis. La collection inclut des objets à la valeur inestimable tels que le Codex Amiatinus (une bible), datant du 8ème siècle, ainsi que la plus ancienne version de la Naturalis Historia, une encyclopédie romaine. En 1571, Cosme 1er de Médicis ouvrit la bibliothèque au public.

Chapelle des Médicis

Chapelle des Médicis, Basilique San Lorenzo
Chapelle des Médicis
La plupart des membres de la famille des Médicis sont enterrés dans les chapelles des Médicis, auxquelles on peut accéder depuis la Piazza Madonna degli Aldobrandini. Un escalier mène à la Capella dei Principi (Chapelle des Princes). Six grands ducs y sont enterrés sous un grand dôme bâti par Buontalenti, évoquant le célèbre dôme de la cathédrale de Florence de Brunelleschi.

La décoration du magnifique intérieur débuta en 1604, mais plusieurs siècles furent nécessaires avant qu'elle ne soit entièrement terminée, avec la dernière décoration en marbre ajoutée en 1962. Seize armoiries, représentant les villes les plus importantes de Toscane, décorent la chapelle. Deux niches contiennent des statues de deux grands ducs, Cosme II et Ferdinand Ier. Les projets portant sur la création de statues des autres ducs ne furent jamais réalisés.
2962
florence
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com