Unter den Linden

Sous les tilleuls
Évaluation
34 votes
Unter den Linden, une artère principale est-ouest qui traverse la ville de Berlin, tient son nom des rangées de tilleuls qui ont été plantées là il y a plus de trois siècles et demi.
Unter den Linden, Berlin
Unter den Linden
Ce prestigieux boulevard mène du pont du Château près de l'île aux Musées à la Porte de Brandebourg sur la place de Paris. Le boulevard s’étend sur 1,5 kilomètres de long et a soixante mètres de largeur. Il est planté de quatre rangées de tilleuls, environ un millier au total.

Histoire

Les Arbres

Le Duc Frederick Guillaume, aussi connu comme Le Grand Électeur, s’est dédié au développement et à l'embellissement de Berlin pendant son règne au milieu des années 1600. Afin d'embellir la route de son château au terrain de chasse de Tiergarten, il est dit que Frédéric ordonna la plantation de longues rangées de tilleuls, qui serviraient également à rendre la route la plus ombragée et plus confortable pour ses voyages. Cela signifie que sa promenade en calèche le ferait voyager "Unter den Linden"; littéralement, sous les tilleuls.

La rue s’étend

Unter den Linden près de Bebelplatz à Berlin
Unter den Linden près de Bebelplatz
Près d'un siècle plus tard, le roi Frédéric II a élargi le boulevard en ajoutant sa collection de bâtiments culturels à la zone, y compris l'opéra national et la bibliothèque nationale, rendant Unter den Linden plus grand et plus populaire.

Au XIXe siècle, c’était l'une des rues les plus visitées de la ville et elle a servi comme lieu central de rassemblement pour de nombreux citoyens de Berlin. Après la victoire sur Napoléon, la rue a été remplie d’une pléthore de statues debout en hommage aux grands généraux de l'armée allemande et un poste de garde a été construit comme mémorial à la victoire dans les guerres de libération (contre Napoléon).

Après la Seconde Guerre mondiale

Unter den Linden à Berlin
La vue vers la Pariser Platz
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Unter den Linden avait été réduite pratiquement à des décombres et les magnifiques tilleuls avait été coupés. Le gouvernement est-allemand a peu fait pour reconstruire la zone et après qu’ils aient érigé le mur de Berlin en 1961, Unter den Linden fut fermé juste avant la Porte de Brandebourg. La rue a perdu sa fonction centrale et s’est désertifiée.

Après la chute du mur en 1989, la rue s’est rapidement revitalisée et un par un tous les bâtiments le long du boulevard ont été soit restaurés soit reconstruits.

A voir

Aujourd'hui, on trouve un certain nombre de merveilleux sites architecturaux le long Unter den Linden, dont beaucoup datent de l'âge d'or du Royaume de Prusse.

Alte Kommandantur

Alte Kommandantur, Unter den Linden, Berlin
Alte Kommandantur
En commençant au pont du Palais à marcher vers la porte de Brandebourg, le premier bâtiment sur la gauche est l'Ancienne commanderie (Alte Kommandantur), construit à l'origine en 1795. En 1799, il est devenu le siège du commandant militaire de Berlin, d'où son nom.

Le bâtiment fut endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale et plus tard démoli par le gouvernement est-allemand. En 2003, la façade a été recréée à partir de photos car aucun des dessins originaux n’ont pu être trouvés. Malheureusement, la façade néo-Renaissance n’est rien de plus qu'un acte de «façadisme» puisqu’un immeuble de bureaux entièrement moderne a été érigé derrière celle-ci.

Kronprinzenpalais

Kronprinzenpalais, Unter den Linden, Berlin
Kronprinzenpalais
A côté de l’ancienne commanderie se trouve le palais du prince héritier (Kronprinzenpalais). Il a été construit en 1664 comme résidence privée et de 1732 à 1918 a servi de résidence royale pour les Hohenzollern. Le palais a été démoli pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruit en 1968. Le Traité de réunification allemande fut signé ici en Août de 1990.

Le bâtiment est relié à la palais de la princesse (Prinzessinnenpalais), mieux connu sous le nom d’Opernpalais. Il a été construit en 1733 comme palais pour la famille des Hohenzollern. Le palais a été complètement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruit par la suite entre 1960-1962.

Zeughaus

Zeughaus, Unter den Linden, Berlin
Zeughaus
En face du palais du prince héritier se trouve l'un des plus beaux bâtiments sur Unter den Linden: l'Arsenal (Zeughaus). La construction a commencé en 1695 d’après une conception baroque par Johan Arnold Nering et il a été achevé en 1706 par Andreas Schlüter. Le bâtiment a été gravement endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale; il a été réparé en 1967. Aujourd'hui, il abrite le Musée historique allemand, qui retrace l'histoire de l'Allemagne de l'époque romaine jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

Neue Wache

Neue Wache, Unter den Linden
Neue Wache
A côté de l'arsenal on trouve la Nouvelle garde (Neue Wache), qui servait de poste de garde pour les gardes royaux et est maintenant le Mémorial National aux Victimes de la Guerre et de la Tyrannie. Il est considéré comme le plus beau chef-d'œuvre de l'architecte allemand Karl Friedrich Schinkel. A l'intérieur, sous un oculus, se trouve une réplique de la sculpture de Käthe Kollwitz « Mère avec son fils mort ».

Université Humboldt

Université Humboldt, Unter den Linden
Université Humboldt
Le bâtiment suivant est le campus principal de l'Université Humboldt. Il a été construit en 1753 par Johan Bouman comme palais pour le prince Henri, frère du roi Frédéric II de Prusse. Après la mort du prince le bâtiment a été donné à l'Université de Berlin, qui en 1949 a été rebaptisée Université Humboldt en l'honneur de son fondateur Wilhelm von Humboldt. Parmi ses anciens élèves on compte Karl Marx et le physicien Max Planck.

Bebelplatz

StaatsOper, Unter den Linden
StaatsOper
En face de l'Université Humboldt se trouve Bebelplatz, une place bordée par quelques bâtiments impressionnants. A l'est on trouve la Staatsoper Unter den Linden, l'Opéra d'État de Berlin. L'opéra a été construit en 1743 par Georg Von Wenzeslaus Knobelsdorff comme Hofoper (Opéra de la Cour). Il a brûlé en 1843 et a été reconstruit par Carl Gotthard Langhans, l'architecte de la Porte de Brandebourg.

Le côté ouest de Bebelplatz est dominé par l’Ancienne bibliothèque (Alte Bibliothek), qui a été construite en 1775-1780 en tant que Bibliothèque Royale. Aujourd'hui, le bâtiment est utilisé par l'Université Humboldt.

L'Université Humboldt occupe également le bâtiment adjacent, qui fait face à Unter den Linden. C’est le Vieux palais (Altes Palais), un palais du classicisme qui a été construit entre 1834 et 1837. L’Ancienne Bibliothèque et le Vieux palais ont été détruits pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruits en 1963-1964.

Statue de Frédéric II

Statue de Frédéric le Grand, Unter den Linden, Berlin
Statue de Frédéric II

Ambassade de Russie à Unter den Linden, Berlin
Ambassade de Russie
En face de l'ancien palais se dresse l'impressionnante statue équestre du roi Frédéric II. Le monument de bronze massif a été créé entre 1839 et 1851 par Christian Daniel Rausch. Après la Seconde Guerre mondiale, la statue fut déménagée à Potsdam, mais maintenant elle a à nouveau sa place au centre de l'avenue Unter den Linden.

Staatsbibliothek

En face de l'ancien palais, à côté de l'Université Humboldt, se trouve la construction massive de la Staatsbibliothek, une branche de la Bibliothèque d'État de Berlin. Le bâtiment a été érigé entre 1908 et 1913 pour abriter la bibliothèque Prussienne.

Ambassade de Russie

Plus loin en direction de la Porte de Brandebourg se trouvent groupées plusieurs ambassades. Parmi elles, l'ambassade de Russie, qui était déjà une ambassade quand les tsars régnaient sur la Russie. Le bâtiment a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. Le bâtiment actuel, un exemple typique de l’architecture soviétique de l'époque de Staline, a été construit entre 1949 et 1952.

Madame Tussauds

Du côté opposé, près de la place de Paris se trouve une branche du musée de cire Madame Tussauds, qui, comme son homologue à Londres, présente des statues en cire d'Adolf Hitler entre autres personnages historiques. Il y a aussi des sportifs et des stars de la musique et du cinéma, certaines internationales, d'autres allemandes comme Marlene Dietrich.
194
berlin
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com