Tiergarten

Jardin aux animaux
Évaluation
48 votes
Le vaste Tiergarten est le plus ancien parc public à Berlin. Il est situé au centre de la ville et dispose d'un grand nombre de choses à voir, y compris beaucoup de statues, des monuments et même un palais.

Histoire du parc

Tiergarten, Berlin
Tiergarten
Le Tiergarten qui mesure 2,5 kilomètres carrés est le plus grand parc de la ville. Ses plus de 23 kilomètres de sentiers le rendent populaire auprès de ceux qui sont à la recherche d'un endroit tranquille pour se promener.

Cependant, pendant de nombreuses années, le parc n’était pas ouvert au public. C’était à l’origine un terrain de chasse privilégié pour les électeurs de Brandebourg. Ce fut Frédéric Ier, le premier roi de Prusse, qui ouvrit le parc au grand public, offrant un accès facile au Tiergarten en construisant des routes et des passages.

Monument du 
chanson populaire,  Tiergarten, Berlin
Monument du
chanson populaire
Lorsque Frédéric II arriva au pouvoir, il engagea George Wenzeslaus von Knobelsdorff (1742) pour redessiner le jardin et lui donner un air plus baroque. Qui dura pendant près d'un siècle, jusqu'à ce que Peter Joseph Lenné soit chargé de donner au Tiergarten une atmosphère de jardin à l'anglaise.

Le zoo de Berlin a également emménagé en 1844, offrant aux visiteurs des milliers d'animaux dont les pitreries étaient appréciées quotidiennement par les habitants de la ville et des faubourgs.

Malheureusement, une grande partie du parc fut détruite pendant la Seconde Guerre mondiale et dans les années qui suivirent la guerre, les Berlinois qui souffraient du froid abattirent les arbres restants pour les utiliser comme bois de chauffage pour chauffer leurs maisons.
Parterre de fleurs, l'ïle de Louise, Tiergarten, Berlin
Parterre de fleurs sur l'ïle de Louise

Chasse au bison, Tiergarten
Chasse au bison
La plupart des animaux périrent également. Les dossiers indiquent qu’il n’en restait que 91 à la fin de la guerre.

En 1955, cependant, le gouvernement local a jugé bon de commencer à restaurer le Tiergarten, et les arbres, les arbustes et les plantes ont été remplacées, les chemins ont été reconstruits et de nouvelles attractions ajoutées.

De nos jours le parc reste populaire auprès des marcheurs, des joggeurs, et de ceux qui cherchent un peu de soleil. Cependant, il y a plus à voir dans le Tiergarten que des arbres et des fleurs.

A voir

Le parc est parsemé de beaucoup de statues - en particulier des statues glorifiant la chasse - et c’est un défi amusant d'essayer de toutes les découvrir. Le parc est aussi le cadre de plusieurs monuments, y compris certains des plus grands et des plus importants de Berlin.

Colonne de la Victoire

Colonne de la Victoire, Tiergarten, Berlin
Colonne de la Victoire

Mémorial Bismarck, Tiergarten, Berlin
Mémorial Bismarck
Le Tiergarten est traversé par la grande Straße des 17. Juni (rue du 17 Juin), qui culmine à la Siegessäule (Colonne de la Victoire), une colonne de granit rouge couronnée par la statue d'une déesse couleur or. Le monument a été construit à la fin du XIXe siècle pour commémorer la victoire de la Prusse dans la guerre prusso-danoise de 1864. Si vous vous sentez le courage de monter au sommet à environ 69 mètres, vous serez récompensés par une terrasse d'observation qui offre d'excellentes vues sur le Tiergarten.

Mémorial Bismarck

Tout près de la Colonne de la Victoire se trouve le Bismarck-Nationaldenkmal, un mémorial qui honore Otto von Bismarck, un homme d'État prussien sous la direction duquel les nombreux Etats indépendants allemande ont été unifiés dans le puissant Empire allemand.

Le mémorial a été construit en 1901 par Reinhold Begas et montre Bismarck en uniforme sur un piédestal. Au dessous de lui il y a des statues allégoriques d'Atlas (qui symbolise la puissance de l'Empire allemand), Siegfried (qui symbolise la puissance de l'armée et de l'industrie allemande), une sibylle (qui symbolise l'histoire), et Germania, la personnification de l'Allemagne.

Mémorial soviétique

Mémorial soviétique, Tiergarten
Mémorial soviétique

Palais Bellevue, Tiergarten
Palais Bellevue

Maison des Cultures du Monde, Tiergarten
Maison des Cultures du Monde
Sur le côté est de la rue du 17 Juin se dresse un grand monument qui commémore les soldats soviétiques qui sont morts dans la bataille de Berlin. Le mémorial a été construit peu de temps après la chute de Berlin et a été construit en marbre pris à la Chancellerie d'Hitler. Il se compose d'une colonnade flanquée de deux chars T-34. Une colonne massive s’élève de la colonnade sur laquelle une statue d'un soldat soviétique monte la garde.

Palais Bellevue

Non loin au nord de la Colonne de la Victoire, vous trouverez le château de Bellevue ou palais Bellevue. Le palais a été construit en 1786 pour le prince prussien Auguste Ferdinand. Aujourd'hui, c’est la résidence officielle à Berlin du Président allemand.

Maison des Cultures du Monde

Un point de mire dans le Tiergarten est la Haus der Kulturen der Welt (Maison des Cultures du Monde). Ce bâtiment moderne avec un toit incurvé a été construit en 1957 comme la participation aux États-Unis à Interbau 57, une exposition d'architecture qui s’est tenue cette année à Berlin. Il abrite actuellement des expositions sur les cultures du monde.

Mémorial Beethoven-Haydn-Mozart

Mémorial Beethoven-Haydn-Mozart, Tiergarten
Mémorial Beethoven-
Haydn-Mozart

Mémorial des Sinti et des Roms d'Europe, Tiergarten
Mémorial des Sinti
et des Roms d'Europe
Au XIXe siècle, l'empereur Guillaume II a commandé un monument pour célébrer les compositeurs Beethoven, Haydn et Mozart. Le mémorial a été créé par Rudolf Siemering qui a conçu un monument de dix mètres de haut en marbre. Il a été érigé dans la partie est de la Tiergarten, à proximité de la Mare de Vénus.

Le monument a été fortement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale et démonté en 1996. La restauration du monument a commencé en 2000 et quelques années plus tard il a été réinstallé à son emplacement d'origine.

D’autres mémoriaux

Il y a plusieurs autres monuments dans le Tiergarten. L’un des plus modernes est le Mémorial des Sinti et des Roms d'Europe assassinés sous le régime socialiste nationaliste. Il commémore les «gitans» qui sont morts pendant la Seconde Guerre mondiale. Le monument, situé dans le coin nord-est de Tiergarten, se compose d'une pierre triangulaire dans un plan d’eau.

Dans le coin sud-est du Tiergarten on trouve le Mémorial pour les homosexuels persécutés, qui commémore les homosexuels qui ont été assassinés sous le régime socialiste nationaliste. Il se compose d'un cube avec une petite fenêtre. Lorsque l'on regarde à travers la fenêtre, on peut voir un film de deux hommes qui s’embrassent.
201
berlin
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com