Pont du Château

Schloßbrücke
Évaluation
23 votes
Le Schloßbrücke (Pont du Château) a été construit dans les années 1800 et menait au château qui se trouvait sur l'île aux Musées. Il est considéré comme le plus beau des ponts de Berlin.

Le Pont

Pont du Château, Berlin
Pont du Château
Situé à l'extrémité orientale de l'avenue Unter den Linden, le pont du Château a été conçu par l'architecte le plus connu du Berlin du début du XIXe siècle, Karl Friedrich Schinkel. Schinkel était responsable d'un certain nombre d'autres bâtiments et de monuments importants de l'époque, dont l’Altes Museum, la Neue Wache, et le Schauspielhaus, tous conçus dans le style néoclassique.

Construit sur une branche ouest de la rivière Spree, en 1824, le pont du Château a remplacé une structure en bois autrefois connue comme "Le Pont des Chiens" parce que les chasseurs s’y rassemblaient avec leurs animaux avant de partir à la chasse.

Une œuvre d'art

Statue de Nike et un garçon, Pont du Château, Berlin
Nike enseigne au
garçon l'histoire héroïque

Athéna conduit le guerrier à la bataille, Pont du Château
Athéna conduit le
guerrier à la bataille

Iris porte le héros tombé jusqu’au mont Olympe, Pont du Château, Berlin
Iris porte le héros tombé
jusqu’au mont Olympe
Alors que le pont du Château lui-même est certainement attrayant, c’est l'œuvre d'art qui accompagne le pont qui reçoit le plus d'attention. Au-dessus des piliers du pont se trouvent huit groupes de personnages taillés dans du marbre blanc de Carrare, tous sculptés entre les années 1845-1857. Huit sculpteurs différents ont été choisis pour créer ces chefs-d'œuvre, conformément aux conceptions proposées par Schinkel lui-même. Ils montrent le développement d'un héros de sa jeunesse à l'âge adulte, puis sa mort sur le champ de bataille et l’enlèvement de son corps vers l'Olympe.

Les statues comprennent : (sur le côté droit en allant en direction de Lustgarten)
  • 1) Nike enseigne au garçon l'histoire héroïque – elle lui montre les noms d'Alexandre le Grand, Jules César et Frédéric le Grand (Emil Wolff, 1847);
  • 2) Pallas Athéna enseigne au garçon l'art du jet de lance (Hermann Schievelbein, 1853);
  • 3) Athéna arme le guerrier pour sa première bataille (Heinrich Möller, 1846-1850);
  • 4) Nike couronne le guerrier (Friedrich Drake, 1857).

Sur le côté opposé, on trouve:
  • 5) La déesse Nike soutenant un guerrier blessé (Ludwig Wichmann, pré-1857);
  • 6) Pallas Athéna conduit le guerrier à la bataille (Albert Wolff, 1853);
  • 7) Le héros attaque l'ennemi, protégé par Pallas Athéna à ses côtés (Gustav Bläser, 1854);
  • 8) Iris, portant le héros tombé jusqu’au mont Olympe (Auguste Wredow, 1841-1857).

Reconstruction après-guerre

Le pont a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, mais heureusement, les statues avait été démantelées et stockées dans un dépôt. Après la guerre et la division de Berlin le pont fini à Berlin-Est. Le gouvernement est-allemand fit restaurer le pont, qui fut rebaptisé Marx-Engels-Brücke, en 1950, mais sans les statues, car le dépôt où étaient stockées les statues était situé à Berlin-Ouest.

Il a fallu attendre 1981 avant que les statues ne soient restituées par un accord entre l'Est et l'Ouest. Un projet de rénovation fut entrepris et, en 1984, les réparations étaient finies et les statues retournèrent à leur place.
Nike enseigne au garçon l'histoire héroïque Pallas Athéna enseigne au garçon l'art du jet de lance Athéna arme le guerrier pour sa première bataille Nike couronne le guerrier
La déesse Nike soutenant un guerrier blessé Pallas Athéna conduit le guerrier à la bataille Le héros attaque l'ennemi, protégé par Pallas Athéna à ses côtés Iris, portant le héros tombé jusqu’au mont Olympe

190
berlin
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com