Colonne de la Victoire

Siegessäule
Évaluation
32 votes
La Siegessäule est une colonne de la victoire dans le Tiergarten, un grand parc dans le centre de Berlin. La colonne est ornée de mosaïques et surmontée d'une statue allégorique dorée de la Victoire.

Grosser Stern

Goldelse, 
Déesse de la Victoire, Colonne de la Victoire
La statue

Colonne de la Victoire, Berlin
Colonne de la Victoire

Mosaïque sur la Colonne de la Victoire à Berlin
Détail de la mosaïque
Tiergarten est un ancien domaine royal de chasse qui a été transformé en parc dans les années 1830. Cinq grands axes routiers traversent le parc et s’entrecoupent en un grand rond-point qui est connu comme le Grosser Stern (la Grande Etoile). La Colonne de la Victoire se dresse au milieu de ce rond-point.

La Colonne de la Victoire se situait à l'origine à la Königsplatz (maintenant Platz der Republik), la place en face du Reichstag. En 1938, le monument a été déplacé à son emplacement actuel par le gouvernement nazi dans le cadre d'un plan de réaménagement urbain, connu sous le nom de Germania, qui allait transformer Berlin en capitale du monde.

Le Monument

La haute colonne triomphale a été conçue en 1864 pour célébrer la victoire de la Prusse cette même année dans la guerre prusso-danoise. Au moment où la colonne fut terminée en 1873, les Prussiens avaient également triomphé de l'Autriche (1866) et, plus mémorablement de la France (1871), de sorte que la conception du monument a été légèrement modifiée pour commémorer également ces victoires.

Le monument a été conçu par Johann Heinrich Strack et se compose d'une base à quatre larges côtés qui soutient une colonnade circulaire sur laquelle se dresse une haute colonne cannelée, qui est surmonté d'une statue dorée.

La base est décorée avec de grands bas-reliefs en bronze qui dépeignent des scènes de guerres. La colonnade au-dessus de la base est décorée d'une frise en mosaïque créée par Anton von Werner. Elle dépeint les guerres de libération et l'unification ultérieure de l'Allemagne en 1871. La colonne se composait initialement de trois sections, chacune représentant une guerre victorieuse. Hitler avait fait rajouter une autre grande section de 7,5 mètre en prévision de sa prochaine victoire. Ceci augmentait la hauteur totale du monument à près de 67 mètres.

Un escalier en colimaçon dans la colonne conduit à une plate-forme d'observation à une hauteur d'environ cinquante mètres avec vue panoramique sur le Tiergarten. En regardant vers l'est, on peut voir le Reichstag, la porte de Brandebourg et bien sûr la Fernsehturm.

La Statue

Goldelse, Déesse de la Victoire
Goldelse
La grande statue de 8,3 mètres au sommet de la Colonne de la Victoire a été ajoutée après la victoire de la Prusse sur la France. Le personnage doré, conçu par Friedrich Drake, peut être vu regardant triomphalement vers la France.

La statue représente la déesse de la victoire, mais les Berlinois l’appellent affectueusement Goldelse. Elle porte un casque avec un aigle, ce qui signifie qu'elle personnifie également Borussia (Prusse). La statue pèse plus de trente tonnes ce qui fait qu’elle est connue comme la «femme plus lourde de Berlin».
202
berlin
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com