Château de Charlottenburg

Schloss Charlottenburg
Évaluation
79 votes
Liens
Le château de Charlottenburg est un palais baroque situé dans le quartier de Charlottenburg à Berlin ouest. Le palais du XVIIIe siècle a complètement brûlé pendant la Seconde Guerre mondiale, mais il a été entièrement reconstruit depuis.
Le palais est aujourd'hui l'un des rares bâtiments à Berlin qui montrent la grandeur de la dynastie des Hohenzollern qui a régné pendant des siècles sur la Prusse.

Histoire

Le château de Charlottenburg
Château de Charlottenburg
Le château de Charlottenburg a été construit comme une résidence d'été modeste pour Sophie Charlotte, épouse de l'électeur de Brandebourg, Frédéric III. La construction du palais, qui à l'époque était connu sous le nom de Lietzenburg, a commencé en 1695 sur les plans de Johann Arnold Nering. Le palais était relativement modeste à la fois en taille et en conception de sorte que lorsque Frédéric est devenu le premier roi de Prusse en 1701 il y a eu rapidement des plans pour une considérable et grandiose expansion

L'architecte suédois de la cour Johann Friedrich von Eosander Göthe a supervisé l'agrandissement. L'architecte venait de rentrer de voyages à Paris et à Rome, qui l'ont inspiré pour couronner le palais avec une coupole monumentale de 48 mètres de haut surmontée d'une statue de la déesse Fortuna. Il a également considérablement élargi les ailes, y compris la construction d'une orangerie dans l'aile ouest.

Chambre à coucher, Château de Charlottenburg
Chambre à coucher

Chapelle, Château de Charlottenburg
Chapelle
Le fils de Frédéric, le « Roi Soldat » , n’était pas intéressé par l'architecture, si fait que quand il monta sur le trône en 1713 tous les travaux de construction furent interrompus. Ce n’est qu'en 1740 que la construction reprit, quand Frédéric le Grand de Prusse chargea l'architecte Georg von Knobelsdorff Wenzeslaus de l'expansion de l'aile est (Neuer Flügel ou la nouvelle aile) pour compléter l'aile ouest plus grande. Elle fut achevée six ans plus tard.

En 1943, lors d'un raid aérien britannique, le palais fut touché par une bombe qui provoqua un incendie qui détruisit complètement le bâtiment. Après la guerre, il y eut des plans visant à démolir le palais, mais après que le gouvernement est-allemand ait démoli le palais principal des Hohenzollern en 1950, les autorités ouest-allemandes décidèrent de er le château de Charlottenburg, un projet qui prit plus de soixante ans.

Le Palais

Vieux Palais

La partie centrale et la plus ancienne du palais est l’Altes Schloss (Vieux Palais) en forme de dôme, qui est aussi appelé le Nering-Eosander-Bau, d’après ses deux architectes.

Ici on peut visiter les appartements de Frédéric I et de la Reine Sophie Charlotte. Les chambres sont décorées dans un style baroque somptueux avec beaucoup de stuc, de boiseries, d’ornements et de fresques dorées. Malheureusement les fresques n’ont pas toutes été restaurées. Certains plafonds sont blancs, car les restaurateurs ne savent pas à quoi ressemblaient les fresques d’origine.

Galerie de chêne, Château de Charlottenburg
Galerie de Chêne

Chambre Porcelaine, Château de Charlottenburg
Chambre Porcelaine
L’une des choses à voir lors de la visite de l'Ancien Palais est la Galerie de Chêne, une salle lambrissé de chêne avec des portraits de famille ovales représentant les membres de la Maison des Hohenzollern. D’autres pièces intéressantes incluent le Salon Ovale, qui donne sur le jardin; l’opulente Schlosskapelle, une chapelle avec une loge royale impressionnante; et la Chambre Porcelaine, remplie de plus de deux mille pièces de porcelaine chinoise.

Nouvelle Aile

Certaines des plus belles pièces du palais peuvent être admirées dans le Neuer Flügel (Nouvelle Aile), qui a rouvert au public en Décembre 2014, après une restauration de deux ans des façades d’environ 150 mètres de longueur. A l'intérieur, on peut visiter les quartiers d'habitation privés luxueux de Frédéric le Grand et les appartements moins prétentieux mais élégants de Frédéric-Guillaume II. Frédéric le Grand était un admirateur de la peinture française et une grande partie de sa collection de peintures du XVIIIe siècle est exposée dans les chambres privées. Une peinture remarquable montre Napoléon menant son armée à travers les montagnes suisses. Elle a été amenée ici de Paris après la défaite de Napoléon à Waterloo.

Les chambres les plus impressionnantes dans la nouvelle aile sont les deux grandes salles: le Weisser Saal (Salle Blanche), une magnifique salle à manger et le Goldene Galerie (Galerie Dorée), un salle de bal de 42 mètres de long décorée avec des miroirs dorés et des décorations Rococo. Ne manquez pas non plus la collection de statues en marbre du XIXe siècle, qui est exposée dans le vestibule de la nouvelle aile.

Le Jardin du Palais

Parc Charlottenburg

Jardin du Palais, Château de Charlottenburg
Jardin du Palais
Le parc derrière le château de Charlottenburg a été créé entre 1697 et 1701 par Siméon Godeau, un élève d'André Le Nôtre, le créateur des magnifiques jardins du palais de Versailles. Godeau a créé un jardin dans le style baroque français avec des parterres et des haies taillées dans des motifs géométriques.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, le parc a été transformé en un jardin moins formel, dans le style anglais. Après la guerre une section du jardin derrière le vieux palais a été recréée dans le style baroque français tandis que le reste du jardin a une disposition plus naturelle.

Nouveau Pavillon

Nouveau Pavillon, Jardin du Palais, Château de Charlottenburg
Nouveau Pavillon
Dans ce parc idyllique, on trouve un certain nombre de bâtiments intéressants. Le bâtiment rectangulaire près de la Nouvelle Aile est le Neuer Pavillon (Nouveau Pavillon), également nommé Schinkel-Pavillon d’après le nom de son architecte, le grand Karl Friedrich Schinkel. Schinkel a construit le pavillon en 1825 pour le roi Frédéric-Guillaume III, qui voulait utiliser le bâtiment comme une petite retraite. Le roi l'avait copié sur la villa Chiatamone à Naples, où il avait séjourné lors d'un voyage en Italie. En face du pavillon il y a deux colonnes, surmontées de statues symbolisant la victoire.

Belvédère

Belvédère, Jardin du Palais, Château de Charlottenburg
Belvédère
Vers l'extrémité nord du jardin du palais, près de la rivière Spree, se trouve le Belvédère. Il a été commandé par Frédéric-Guillaume II et construit entre 1788 et 1790 comme un salon de thé bien qu’il ait l'apparence d'un petit palais. Le bâtiment en forme de dôme a été conçu dans le style rococo par Carl Gotthard Langhans, qui à l'époque travaillait également sur la Porte de Brandebourg.

Le Belvédère a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, mais reconstruit entre 1956 et 1960. Aujourd'hui, il abrite une collection de porcelaines du XVIIIe siècle produites par des manufactures Berlinoises.

Mausolée

Sur le côté ouest du jardin du palais on trouve le mausolée, un temple dorique, construit en 1810 par Heinrich Gentz ​​comme le lieu de sépulture de la reine Louise. Il a ensuite été agrandi pour pouvoir contenir les sarcophages des autres membres de la famille royale, y compris Frédéric-Guillaume II, l’empereur Guillaume I et la Reine Augusta.

Statue du Grand Électeur

Statue du Grand Électeur
Le Grand Électeur
A l'entrée du palais, au milieu d'une cour, se dresse une grande statue équestre du Grand Électeur. Elle a été conçue en 1698 par Andreas Schlüter et commandée par le roi Frédéric Ier, le fils de l'électeur. A la base de la statue se trouvent quatre guerriers enchaînés, symbolisant les quatre tempéraments (qui découlent de l'antiquité où ils étaient utilisés pour décrire les personnalités).

La statue était située à l'origine sur le Kurfürstenbrücke, un pont près de la Stadtschloss (Château de Berlin) sur l'Île aux Musées, mais au cours de la Seconde Guerre mondiale, la statue a été immergée au fond du Tegeler See, un grand lac à Berlin. La statue a été récupérée en 1952 et après avoir été restaurée elle a été déplacée ici, devant le château de Charlottenburg.
209
berlin
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com