Évaluation
110 votes
Le parc Güell est l’un des parcs les plus intrigants au monde. L’escalier principal du parc, avec ses couleurs vives, ainsi que les pavillons extravagants qu’il accueille, furent conçus par Antoni Gaudí. Ils donnent l’impression de sortir d’un conte de fée.

Un échec

Dragon en mosaïque à l'entrée du Parc Guell
Dragon en mosaïque
Ce parc apprécié est issu d’un plan de développement. Eusebi Güell, un industriel Catalan de renom, fit l’acquisition d’un terrain vallonné de 17 hectares dans le quartier de Gràcia, au nord de Barcelone. Il souhaitait transformer cette zone en un village résidentiel, sur le modèle de leurs consœurs anglaises. Au départ, 60 unités d’habitation ainsi que plusieurs bâtiments
Pavillon au Parc Güell, Barcelone
Pavillon
publics étaient prévus.

En 1900, Güell chargea son ami et protégé Antoni Gaudí du développement de ce projet. Avec le soutien d’autres architectes, dont Josep M. Jujol et son disciple Francesc Berenguer, Gaudí travailla sur le village résidentiel jusqu’en 1914, lorsqu’il devint évident que le projet était un échec commercial : Güell ne parvint pas à vendre une seule maison. En 1918, la ville racheta la propriété, et en 1922, il fut ouvert au public sous la forme d’un parc.

L’escalier de Gaudí et les pavillons

Escalier, Parc Güell
Escalier et Sala Hipòstila

Gran Placa Circular, Parc Güell
Gran Placa Circular

Banc serpentin, Parc Güell, Barcelone
Banc serpentin

Passage couvert, Parc Güell, Barcelone
Passage couvert

Casa Museu Gaudí, Parc Güell
Casa Museu Gaudí
Deux maisons furent terminées, ainsi que plusieurs pavillons à destination des visiteurs et des gardiens du parc. Les pavillons, conçus par Gaudí, semblent être tout droit sortis d’un conte de Hansel et Gretel, avec leurs toits incurvés couvert de tuiles colorées et de spires décoratives. L’escalier situé à l’entrée du parc fut également conçu par Gaudí. Un lézard en forme de dragon, considéré comme étant le symbole du parc, trône au centre de l’escalier décoré de mosaïque trencadis.

Banc serpentin

Une série d’escaliers interconnectés mènent à un autre monument connu du parc : la Gran Plaça Circular. Destinée à l’origine à servir de place de marché aux résidents, la place est entourée par un banc, réputé pour être le plus long au monde. Conçu par Jujol, le banc serpentin en céramique colorée semble se tortiller tout autour de la place, à la manière d’un serpent. La place offre une vue spectaculaire sur la Méditerranée, visible au loin. L’ensemble de cette plateforme est supporté par 86 colonnes immenses, qui créent un grand hall en-dessous de la place, plus connu sous le nom de Sala Hipòstila.

Musée de Gaudí

Entre 1906 et 1926, Gaudí résida dans l’une des deux maisons terminées. Cette maison, connue sous le nom de Casa Museu Gaudí, fut conçue par Francesc Berenguer. Elle sert de musée, et y sont notamment exposés certains outils de Gaudí (dont certains issus de la Casa Batlló) ainsi que ses dessins. Le parc accueille également la Casa Trias (qui n’est pas ouverte aux visiteurs). Les bâtiments du parc sont connectés entre eux par des chemins sinueux, souvent supportés par des colonnes en forme d’arbres.

En raison de sa conception unique, le parc Güell fut inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984. Parmi les nombreuses autres créations d’Antoni Gaudí qui ont également reçu cet honneur figurent la Casa Milà, la Casa Battló, le Palau Güell, la Casa Vicens ainsi que la façade de la nativité de la Sagrada Família.
173
barcelona
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com