Évaluation
77 votes
Liens
La Casa Milà, plus connue sous le nom de La Pedrera, est le plus grand immeuble résidentiel dessiné par l’architecte Antonio Gaudí. Cet immeuble d’appartements a été construit entre 1906 et 1910.
Ce fut la dernière œuvre de Gaudi, avant qu’il ne consacre tout son temps à la construction de la Sagrada Família.
Casa Milà, Barcelone
Casa Milà

Balcon de Casa Milà
Balcon
Le riche homme d’affaires Pedro Milà y Camps avait été très impressionné par la Casa Batlló, un immeuble expressionniste dessiné par Gaudí. Il commanda à Gaudí la construction d’un immeuble résidentiel sur un site au coin du Passeig de Gràcia, dans le quartier d’Eixample.

Original

Le résultat est un immeuble moins coloré mais encore plus original que la Casa Batlló. Il rompt avec l’architecture traditionnelle en n’utilisant pas une seule ligne droite. L’immeuble n’a pas de murs porteurs, mais s’appuie sur des colonnes et des arches. Ceci, combiné à l’utilisation de l’acier, permit à l’architecte de créer des étages complètement irréguliers. Même la hauteur des colonnes et des plafonds diffère d’un étage à l’autre.
Les appartements sont distribués autour de deux cours centrales, une ronde et une ovale, de façon à laisser entrer la lumière.

La Pedrera

Cour de Casa Milà, Barcelone
Cour

Cheminées de la Casa Milà, Barcelone
Les cheminées
Vus de l’extérieur, les balcons ondulants ressemblent à des vagues. Ces balcons en fer forgé furent dessinés par Josep Maria Jujol, qui improvisa sur place. Pour certains, les façades rappellent des falaises avec des caves. Pendant la construction les gens surnommèrent l’immeuble la carrière, « Pedrera » et il est connu aujourd’hui encore sous ce nom.

Intérieur

Le dernier étage, l’attique et l’extraordinaire toit sont ouverts aux visiteurs. L’appartement du dernier étage permet de se faire un idée de ce que devait être l’intérieur au début du 20ème siècle. A l’intérieur, comme à l’extérieur, il n’y a pas une seule ligne droite. Les belles pièces de caractère sont décorées dans un mélange de styles expressionniste et Art Nouveau.

Il y a une exposition Gaudí dans l’attique, avec des photos et des modèles réduits de ses immeubles.

Terrasse sur le toit

Le toit est sans doute la partie la plus curieuse de l’immeuble. On peut y voir une série de cheminées surréalistes et multicolores. Certaines d’entre elles ressemblent à des guerriers de science-fiction, d’autres sont plus frivoles. On y trouve aussi un banc, pareil à celui du Parc Güell. Il y a une belle vue du quartier d’Eixample depuis le toit.
165
barcelona
fr
x
Appuyez sur <ESC> pour fermer
© 2017 www.aviewoncities.com